Alerte Infos

Ministre Mamy Ratovomalala : pas de pénurie de carburants

Mercredi 6 Avril 2011

le Ministre des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala, a tenu plusieurs rencontres avec les opérateurs privés du secteur pétrolier...
le Ministre des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala, a tenu plusieurs rencontres avec les opérateurs privés du secteur pétrolier...
Suite aux rumeurs de pénurie de carburants, notamment à cause du prix exorbitant du baril de pétrole sur le marché international, le Ministre des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala, a tenu plusieurs rencontres avec les opérateurs privés du secteur pétrolier.

Ministre Mamy Ratovomalala : pas de pénurie de carburants
A l’issue d’une réunion avec les représentants des gérants de stations services, le Ministre a fait le point. Il n’y aura pas de pénurie de carburants, a ainsi souligné Mamy Ratovomalala. Certes, le prix du baril de pétrole a oscillé entre 115 à 116 dollars durant à peu près un mois, a noté le Ministre, et il avoisine les 120 dollars actuellement. De plus, le Ministère n’est pas insensible aux soucis des opérateurs privés. Durant les différents entretiens, le Ministre a donc mis en avant la nécessité de renforcer la collaboration avec le secteur pétrolier, depuis les importateurs jusqu’aux gérants de stations en passant par les logisticiens ou transporteurs. L’intérêt supérieur de la population doit primer, a réitéré le Ministre Mamy Ratovomalala qui a conclu enfin qu’un délai d’observation doit encore être appliqué avant de prendre une quelconque décision.

Il a par ailleurs mis en garde toutes personnes qui tenteraient de semer le trouble en diffusant de fausses nouvelles ou en incitant à des désordres. La situation sera examinée en Conseil des ministres ou en Conseil de gouvernement.

Du côté du Groupement Professionnel des Gérants Libres de Stations Services (GPGLSS), le Président Jean Martin Rakotozafy a indiqué, à l’issue de cette rencontre, que dans d’autres pays le prix du litre d’essence s’adapte au cours mondial : à l’île Maurice, le litre d’essence est à 2 dollars, tandis qu’en France il est 1,59 euros. Les gérants de stations ont une marge bénéficiaire de 32 Ar par litre de carburant depuis l’année 2009. Cette marge n’a pas été changée depuis, alors qu’elle était de 26 Ar auparavant. De plus, selon les indications du GPGLSS, les taxes qu’ils doivent payer aboutissent à un total de 1 200 Ar par litre. Le prix de l’essence à Madagascar est fixé à 3 030 Ar.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar