Infos Diaspora

Miora Ramanakoto nous guide sur la bonne voie vers le doctorat en sciences du bois

Samedi 28 Mai 2016

Dans son parcours qu'elle souhaite poursuivre jusqu'à un doctorat en sciences du bois, Miora Ramanakoto a posé ses valises durant quelques jours au lycée des métiers du bois et de l'habitat.

Issue d'une formation universitaire à Madagascar et titulaire d'un Master recherche en foresterie et environnement, elle rédige aujourd'hui une thèse dont le thème, «La Science du bois», la conduira jusqu'au plus élevé des grades universitaires : le doctorat.

Pourquoi avoir opté en faveur de l'établissement aubinois ?
«Pour étayer ma thèse sur la science du bois, explique-t-elle. Ici, la plate-forme technologique bois dispose d'outils parfaitement adaptés à la recherche et au développement».

Voilà pour les causes car pour les effets, Miora Ramanakoto est incollable dès qu'il s'agit d'évoquer concrètement son champ de compétences. «Tenez, dit-elle, vous voyez cette machine de vieillissement artificiel du bois soumis aux pires traitements, c'est du matériel de premier ordre qui nous fournira des renseignements précieux sur la durée de vie des vernis utilisés pour les boiseries», ajoute-t-elle.

Peu avare en conseils judicieux sur ses expériences, cette passionnée de biodiversité partagera également son savoir-faire en intervenant dans les classes des BTS développement et réalisations bois. Pour Jean-Luc Viargues, le proviseur, « cette opération s'inscrit dans le cadre d'un partenariat avec le laboratoire de recherches Clément Ader de Tarbes, nous sommes très heureux d'accueillir cette experte au parcours très étoffé dans notre lycée », souligne-t-il. Un échange d'autant plus apprécié qu'il «pose les jalons de notre projet de formation d'ingénieur», poursuit le proviseur, en tendant la perche à Miora, «la matière grise nous manque pour cette formation, nous avons un grand besoin de personnes de votre acabit pour encadrer le volet scientifique».

Source : LaDepeche.fr

Infos Diaspora | Brèves Madagascar