Alerte Infos

Myriam retourne à Madagascar

Dimanche 9 Novembre 2014

VERNANCOURT (51). Une cuisine est sortie de terre à Madagascar, après l’appel aux dons lancé en juillet par Myriam de Groote. La bénévole repart en mission sur l’île pour trois mois.

En quelques semaines à peine, c’était fait. « Je ne m’attendais pas à ce que ça aille aussi vite, s’enthousiasme Myriam de Groote, mais ça y est, les habitants ont une cuisine. Je ne l’ai pas encore vue, mais je repars samedi à Madagascar (aujourd’hui, ndlr), je vais voir concrètement à quoi j’ai servi. »
En juillet, Myriam de Groote, originaire de Vernancourt, avait lancé un appel aux dons sur le site participatif ulule.com. Elle soutenait un projet porté par l’association malgache Organisation d’appuis au développement intégré (Odadi), avec laquelle elle a déjà travaillé : « Il s’agit de réduire les risques sanitaires en construisant cette cuisine entre trois villages, qui sont situés à environ 70 km de la capitale Antananarivo. »

Avec les 2 850 euros récoltés, la construction de la cuisine, en pierre, est aujourd’hui achevée. Cet été, confortée par le succès de cette collecte, la jeune femme avait aussi lancé un autre appel destiné à financer, cette fois, la création d’une infirmerie, et à récupérer du matériel médical : « Le premier poste, accessible à pied puis en voiture, est à deux heures… » Si cette deuxième collecte n’a pas fonctionné, la pharmacie de La Fontaine, à Sermaize-les-Bains, lui a offert du dakin, de l’eau oxygénée, des pansements absorbants, des bandes… Myriam de Groote se rend donc à Madagascar, une seconde fois, les bras chargés.

Parallèlement, la jeune femme est entrée en contact avec une autre structure, Restaurants sans frontières. « Ils devraient nous donner 1 850 euros pour équiper la cuisine, car il nous faut maintenant des plats, i nstaller un évier, le plan de travail, acheter un cuiseur économique… »
La Marnaise s’envole, ce jour, pour trois mois : « Je retourne à nouveau à Madagascar pour donner des cours de cuisine, mais aussi pour apprendre, avec Odadi, à faire des demandes de financements auprès des bailleurs de fonds. Je vais aussi chercher des points de vente pour les huiles essentielles, élaborées à partir des feuilles de ravintsara cultivées par les habitants. »

Si vous souhaitez suivre les actions de Myriam visitez son blog www.lesvoyagesdemyriam.fr.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar