Brèves Madagascar

Nouveau revirement sur l’affaire de l’enregistrement audio

Mardi 4 Juillet 2017

Nouveau revirement sur l’affaire de l’enregistrement audio
La publication de l’enregistrement téléphonique, entre Claudine RAZAIMAMONJY et l’employé du BIANCO Bureau Indépendant Anti-Corruption divulguée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a semé la polémique.

Le Ministre de la Communication, Hary Laurant RAHAJASON a expliqué qu’il s‘agit d’une violation de correspondance par l’interlocuteur. Lui de faire appel à l’Article 10, de la Constitution Malagasy que « Toute information sous toutes les formes est soumise à aucune contrainte préalable, mais que la publication d’une conversation non consentie est passible de peine selon le Code pénal » A cet effet, Claudine pourra porter plainte à l’encontre de l’enquêteur du BIANCO qui a publié sans autorisation, la publication de la conversation privée. Il invite également le Bianco à mener une enquête sur la personne présumée agent du Bianco dans la conversation.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar