Alerte Infos

Nouvel an malgache : quelle date exactement ?

Samedi 26 Mars 2011

Le 5 mars dernier, une manifestation avait eu lieu devant le Tahala Rarihasina, pour célébrer le Nouvel An malgache.
Andrianetrazafy Hemerson, Responsable du Département de civilisation, section Histoire de l’Art, au Tahala Rarihasina, apporte des explications sur la question
Andrianetrazafy Hemerson, Responsable du Département de civilisation, section Histoire de l’Art, au Tahala Rarihasina, apporte des explications sur la question

Interview de Andrianetrazafy Hemerson...
Interview de Andrianetrazafy Hemerson...
Or, d’autres festivités seront organisées à partir de demain, sous l’égide de la Trano Koltoraly Malagasy, afin de fêter le Nouvel An ou l’Asaramanitra à la prochaine nouvelle lune, c’est-à-dire le 3 avril 2011 à Ambohimanga. Selon le calendrier lunaire suivi par la tradition malgache, le « Taombaovao Malagasy », l’année nouvelle, a lieu lors de la nouvelle lune d’Alahamady. Un culte œcuménique débutera ainsi les festivités de ce Nouvel An, à Ambohitrabiby, une des douze collines sacrées de l’Imerina. Par ailleurs des conférences-débats sont programmées le 31 mars prochain en collaboration avec l’Académie Malgache. L’observateur non initié s’interroge alors, car le phénomène s’était déjà produit l’année dernière, deux fêtes du Nouvel An malgaches ont eu lieu !

Andrianetrazafy Hemerson, Responsable du Département de civilisation, section Histoire de l’Art, au Tahala Rarihasina, apporte des explications sur la question, mettant en exergue la particularité du Malgache dans sa relation au temps. Interview.

Comment se fait –il qu’après le 05 mars l’on célèbre une seconde fois encore le Nouvel an le 03 avril prochain ?
Andrianetrazafy Hemerson : Il faut d’abord comprendre que depuis la nuit des temps, le Malgache a élaboré sa référence aux années sur les saisons et en particulier les activités agricoles. La saison des pluies annonçait – et annonce toujours – le début des semis, afin de produire les « ketsa ». Cependant, d’une région à l’autre, ces premières pluies varient dans le temps. Il en est de même, en conséquence, en ce qui concerne les récoltes. La période du « fararano » ou la moisson n’est pas identique à Ambohimandroso (NDLR : région du Vakinankaratra, à Ambohibary Sambaina) ou dans la plaine du Betsimitatatra (Antananarivo), par exemple. Pour le Malgache, la phase calendaire présente une structure commune mais en décalage dans le temps, qui varie d’une région à l’autre. La célébration de l’Asaramanitra, ou nouvel an traditionnel malgache, fait référence à un type de configuration de la nature à un moment donné, il se réfère aux saisons. Cela explique que le Malgache ne se situe pas dans une logique de temps absolu, il a une autre optique et une autre perception du temps.

Le calendrier traditionnel se base sur l’observation de la lune, d’où cela vient-il ?
Andrianetrazafy Hemerson : Vers le XIIème ou XIIIème siècle, le calendrier lunaire arabisé a effectivement été adapté à la logique malgache. Ce calendrier commence avec l’Alahamady et s’achève par l’Alohotsy. Les termes arabes ont été maintenus, et l’on note que le système calendaire est conforme aux saisons dans la détermination de la date de l’Asaramanitra : c’est le moment des récoltes, tous les produits agricoles sont moissonnés, et la saison des pluies touche à sa fin. Si vous avez remarqué, toutes les fêtes traditionnelles, les rituels se déroulent durant la saison sèche.

Votre conclusion ?
Andrianetrazafy Hemerson : Il est compréhensible que Madagascar ou les Malgaches souhaitent posséder des rituels de Nouvel an à portée internationale, comme c’est le cas de la Chine , ou des Arabe. Mais il est possible également que tout ceci exprime une tentative de récupération du temps, en se basant sur une philosophie passéiste qui n’a pourtant plus de sens pour nous maintenant. Il faut néanmoins retenir que le système calendaire arabe, basé sur l’observation de la lune, connaît des années comportant treize mois, ou « Taona manindroa »….
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar