Alerte Infos

Nouvelle Transition à Madagascar : Le projet du FFKM compromis...

Jeudi 4 Juillet 2013

Nouvelle Transition à Madagascar : Le projet du FFKM compromis...
L'initiative du Conseil chrétien des Églises semble mal partie. À quelques heures de l'ouverture de la Conférence au sommet, la présence de Marc Ravalomanana est incertaine alors qu’Andry Rajoelina a décliné l'invitation. (source : lexpressmada.com)

Le FFKM fonce tête baissée. Après avoir préparé dans une grande discrétion la Conférence au sommet entre les quatre grands acteurs de la crise, le Conseil chrétien des Églises (FFKM) ouvre ce matin, à 9 heures, la réunion par un culte qui sera célébré à la cathédrale d'Andohalo. Par la suite, les participants devraient se rendre au Centre de conférences international d'Ivato où la conférence se déroulera à huis-clos.

Les principaux intéressés seront-ils tous là La question est de taille et rien n'est moins sûr, en particulier concernant ceux qui tiennent le rôle principal.

Pour Marc Ravaloma­nana, dont l'arrivée était annoncée sur certaines chaînes pour ce matin, le flou entoure sa présence. « Pour l'instant, on n'en sait rien. Les négociations entre le FFKM et les forces de l'ordre continuent », confie Mamy Rakotoarivelo, président du Congrès et chef de délégation de la mouvance Ravaloma­nana, dans la soirée.
Selon une source autorisée, le nom de Marc Ravalo­manana aurait figuré dans la liste des passagers du vol en provenance d'Afri­que du Sud, ce jour, mais les chefs militaires ont signifié à la compagnie que les forces de l'ordre n'assurent pas la sécurité du vol et la compagnie a enlevé son nom. Un baron de la mouvance Ravaloma­nana ne désespère pas et évoque la possibilité de la venue de son patron à bord d'un vol privé. « Les dirigeants de la SADC sont au courant de l'initiative du FFKM », souffle-t-il.

Une source proche du FFKM renie l'existence de négociation tout en précisant que le Conseil des Églises informe les forces de l'ordre de la situation et demande leur collaboration.
Le carré d'As du FFKM s'est réuni, hier soir, à Ambatoroka. L'un d'entre eux s'est, ensuite, rendu à Mahazoarivo où des hauts responsables des forces de l'ordre se trouvaient avec le Premier ministre, Omer Beriziky. Aucune information n'a filtré de cet entretien.

Vrai défi

Quant à Andry Rajoelina, il a quasiment décliné l'offre. « Une telle réunion nécessite des échanges francs au préalable », a-t-il souligné dans une déclaration remise à la presse, hier soir. « Le président de la Transition rappelle sa disposition à dialoguer », rajoute le communiqué avant de préciser les limites de celle-ci.
Andry Rajoelina soutient que l'élection reste la seule voie de sortie de crise et que tous les efforts devront converger vers l'organisation des scrutins prévus par la Feuille de route et qui ne devraient pas étendre davantage la Transition. Une allusion claire à l'intention du FFKM qui concocte depuis le début de sa consultation, le 15 avril, une nouvelle Transition co-dirigée par Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy.

Un projet confiné dans un document de neuf pages intitulé « Feuille de route réparée et améliorée » qui sera la base de discussion à Ivato. Dans ce document, la clé de répartition des postes ministériels a déjà été définie entre les quatre mouvances de même que les quatre institutions de la Transition. Les dates des élections y figurent également. Le référendum constitutionnel ouvre le bal, le 25 août.

Autrement dit, un projet qui va à l'encontre du processus de sortie de crise de la Communauté internationale qui s'en tient à la Feuille de route et aux élections. « C'est un véritable défi à la Communauté internationale », commente un proche du camp Rajoelina. « Le FFKM infantilise la population avec ce projet qui remet tout à plat et qui anéantit tous les efforts consentis jusqu'ici. On va encore perdre du temps dans les discussions et les surenchères. La population risque de ne plus pouvoir supporter une prolongation », renchérit un membre du Conseil supérieur de la Transition.

La Conférence au sommet démarre, ainsi, dans la confusion et risque d'être tuée dans l'œuf malgré la présence annoncé des « figurants », Didier Ratsiraka et Albert Zafy, pour le décor.

Herisetra
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar