Alerte Infos

Organisation du scrutin: des failles techniques

Jeudi 18 Novembre 2010

Organisation du scrutin: des failles techniques
Dès le début de la couverture médiatique hier, tôt dans la journée, les problèmes de la liste électorales ont été décriés dans de nombreux bureaux de vote. Selon les dispositions du Code électoral en effet, aucune ordonnance du tribunal ne permet de faire participer au scrutin les personnes non inscrites dans la liste électorale. Cette disposition avait en effet permis des fraudes électorales massives à Madagascar de par le passé, et pour assurer la fiabilité des élections, la mesure a été purement supprimé dans le Code électoral voté en début d’année durant l’atelier « Teny Ifampierana ». Le fait est que la majorité des listes électorales comportaient des erreurs, des omissions importantes, notamment l’absence de personnes résidant de longue date dans le fokontany concerné. Par conséquent, dans tout Madagascar, beaucoup d’électeurs venus s’exprimer pour le référendum se sont vus interdits de vote, sans disposer d’aucun recours. C’est vers 13h que la publication de l’Ordonnance 2010-013 datée du 17 novembre 2010 a apporté la solution en autorisant le vote pour ces exclus à la condition de présenter soit leur ancienne carte d’électeur, soit leur carte de fokontany, ou encore un certificat de résidence. La durée du scrutin, prévu se terminer à 16h a, de plus, été prorogée jusqu’à 18h. Ces dispositions ont soulagé bon nombre d’électeurs souhaitant voter. Mais les défaillances graves des listes électorales doivent faire l’objet d’enquête car elles relèvent soit d’une incompétence notoire au niveau des agents chargés du recensement, soit d’une volonté manifeste de saper le processus électoral. L’excuse selon laquelle le circuit entre le fokontany et le centre de saisie est long ne saurait justifier que des rectifications de la liste provisoire n’ont pas été rapportées. Par ailleurs, l’absence de bulletin de vote dans certains bureaux, l’arrivée tardive des cartes d’électeurs, ont constitué les principaux problèmes relevés hier. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), responsable des élections, a été pointée du doigt à cause de ces failles techniques, minimes si isolées, considérables lorsqu’elles sont répercutées à l’échelle nationale.
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar