Alerte Infos

Paul Rabary : le retour de Marc Ravalomanana n’est pas une solution

Jeudi 16 Juin 2011

La foule du 13 Mai, lors des meetings de 2002...
La foule du 13 Mai, lors des meetings de 2002...
Le sociologue Paul Rabary a apporté son point de vue sur la décision de la SADC prise à Sandton le 12 juin dernier.

Ainsi, Paul Rabary considère que la SADC ne parvient plus à jouer son rôle de médiateur dans la crise malgache.

Effectivement, l’organisation régionale a mandaté le Dr Leonardo Simao pour élaborer la feuille de route, finalisée le 08 mars 2011.

Ensuite, par sa déclaration du 12 juin 2011, la SADC se contredit elle-même, en modifiant ce document initial. Cela signifie que l’organisation atteint sa limite de médiation, conclut le sociologue.
Concernant la disposition qui préconise le retour de Marc Ravalomanana à Madagascar, Paul Rabary a soulevé plusieurs questions pertinentes. Tout d’abord, il a rappelé que l’ancien Président a dirigé le pays de 2002 à 2009.

Pendant ces années, il y a eu des exilés politiques, dont l’ancien Président Didier Ratsiraka, a noté le sociologue. Est-ce que la communauté internationale a réclamé leur retour, interroge Paul Rabary ? De plus, durant ces années de 2002 à 2009, Marc Ravalomanana ayant dirigé le pays, en quoi son retour peut-il apporter une solution à la situation actuelle ?

La communauté internationale veut-elle cautionner les voleurs et meurtriers à travers une amnistie de ces crimes, s’insurge Paul Rabary ? « Je pense que le retour de Ravalomanana n’est pas une solution à la crise, conclut-il ».

Interrogé sur la solution qu’il propose, le sociologue a évoqué deux pistes : tout d’abord, qu’aucun des quatre chefs de file de mouvances (NDLR : Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina) ne se présente aux élections présidentielles.

Ensuite, que les régions et les provinces accèdent enfin à une autonomie véritable. Le problème fondamental de Madagascar se situe dans la concentration de pouvoir à Antananarivo, a indiqué Paul Rabary. (Source : Radio Don Bosco)

Rappelons que Marc Ravalomanana, en prenant le pouvoir en 2002, avait mobilisé la foule tananarivienne sur la Place du 13 mai pendant près de 6 mois.

Dans les régions, des affrontements meurtriers avaient eu lieu entre les réservistes (« zanadambo ») de Marc Ravalomanana et l’armée dirigée par l’Amiral Didier Ratsiraka.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar