Alerte Infos

Pays Moins Avancés : 33 sur 48 en Afrique dont Madagascar

Mardi 10 Mai 2011

A Madagascar, 76% de la population vit dans la pauvreté...
A Madagascar, 76% de la population vit dans la pauvreté...
Nous revenons sciemment sur ce sujet, en marge de l’actualité en Turquie sur la réunion des Pays les Moins Avancés.

Petit étal de vente, en espérant quelques ariary...
Petit étal de vente, en espérant quelques ariary...
Madagascar, jadis nation prospère, en effet, a brusquement basculé dans la pauvreté de sa population. Aujourd’hui, les faits démontrent que le pays est riche en ressources naturelles, minières, agricoles, marines, etc. mais les retombées de l’exploitation de ces richesses ne parviennent guère auprès de la population. Le pays a fonctionné pendant des décennies en s’appuyant sur l’aide extérieure.

Faire partie des PMA (Pays Moins Avancés) relève de la combinaison de trois critères, formulés pour la première fois en 1971 par la CNUCED – Commission des Nations Unies pour le Commerce et le Développement. Par la suite, une définition en date de 2003 a été reprise par le Conseil économique et social des Nations Unies. Est considéré comme un PMA le pays dont les caractéristiques sont :
- un revenu par habitant, inférieur à 900 dollars, basé sur une estimation moyenne du Produit Intérieur Brut (PIB) par habitant pendant trois années.
- un retard dans le développement humain, en s’appuyant sur les indicateurs de santé, de nutrition et de scolarisation
- une vulnérabilité économique basée sur les indicateurs d’instabilité, de production et d’exportations agricoles, le manque de diversification de la production, et le handicap d’être un petit pays.

Le statut de PMA n’est pas permanent, lorsqu’un Pays moins avancé surmonte un de ces critères, il peut sortir de cette catégorie. C’est le cas cette année des Maldives, du Cap Vert en 2007 et du Botswana en 1994. Les pays qui obtiennent une croissance économique significative peuvent donc quitter le statut de PMA, comme les îles Samoa, en attente depuis 2009 d’une notification de sa sortie de la catégorie.

Dans le monde, 48 PMA sont recensés selon les critères des Nations Unies susmentionnés. 33 de ces pays se trouvent en Afrique, dont Madagascar. 9 sont en Asie, 1 en Amérique (Haïti) et les 5 autres se trouvent en Océanie, principalement des îles éparses.

Les PMA ont été particulièrement considérés par les grandes puissances économiques comme l’Union Européenne et les Etats-Unis. C’est en effet sur ce critère que s’est basé la facilité européenne « Tous sauf les armes », en 2000 afin de permettre aux PMA d’exporter leurs produits vers l’Union européenne, sans limitation de quota et sans droits de douane.

De même, les Etats-Unis ont lancé l’AGOA (African Growth and Opportunity Act) en 2001, convention qui autorise les PMA d’Afrique à exporter leurs produits en exonération, à condition pour le pays de répondre à certains critères, et aux articles de remplir certaines conditionnalités.

Dans le cas particulier de Madagascar, il reste enfin l’IPPTE, Initiative en faveur des pays pauvres très endettés, qui consiste à remettre une partie des dettes de ce pays.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar