Alerte Infos

Plus d'infos sur le fait divers dramatique qui s'est déroulé à VallègueToulouse (Ex légionnaire tue sa campagne)

Lundi 22 Septembre 2014

Les faits se sont déroulés jeudi dernier vers 22h, un malgache âgé de 35 ans tue à coups de couteau sa femme Angelica Randriambololona devant ces deux jeunes enfants.

Triste sort pour cette maman malgache de 3 enfants vivant à Vallègue Toulouse, elle a été exécutée sauvagement, 3 coups de couteau dans le thorax, par un mari fou furieux devant ces 2 gamins âgés de 7 et 10 ans.

Cette jeune mère de famille est âgée de trente-deux ans.
Alors que le forcené a pris le volant de sa Peugeot 307 tout de suite après le crime, pour rouler à tombeau ouvert sur l’autoroute A61 avec les forces de la gendarmerie sur son dos, l’alerte a été donnée aux abords de son pavillon familial.
Sous le choc, le cadet de sept ans s’est présenté au domicile d’un voisin. «Il est venu se réfugier en confiant d’un ton bouleversé, papa a tué maman. Il mimait ses gestes», déplore Stéphane. Ce voisin médusé a aussitôt pris en charge le garçonnet. À ce moment, son frère aîné, pétrifié, se dressait immobile devant le corps sans vie de sa mère, gisant à l’extérieur de la maison. «Réveille-toi maman, réveille-toi ! », implore en pleurant à chaudes larmes le gamin abandonné à lui-même. Intrigué par ces sanglots, Franck, un autre riverain prend en main l’enfant et le met à l’abri chez lui. A ce moment, le benjamin de la famille, un bébé d’à peine deux ans, plongeait dans le sommeil.

Intervention chirurgicale

Pris en chasse par une cinquantaine de gendarmes sur l’autoroute A61, en direction de l’Aude, la Peugeot 307 du fuyard a percuté de plein fouet un camion à hauteur de la sortie de Bram, entre Toulouse et Narbonne. Bien que blessé aux jambes et touché aux côtes, l’ex-légionnaire a poursuivi sa cavale à pied, en abandonnant son véhicule accidenté. Il passe par dessus un grillage et puis se faufile dans les champs. Traqué par un hélicoptère qui a sillonné les environs et suivi à la trace par les équipes cynophiles ainsi que les hommes du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie déployés dans la parages, le quidam a tenu le coup jusqu’à une heure du matin.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, il a sonné à la porte d’une maison. Pour tromper la méfiance du locataire, il demande à être conduit à la gendarmerie pour faire machine arrière au dernier moment.
Moins d’une dizaine de minutes plus tard, les éléments lancés à ses trousses l’épinglent dans son refuge de fortune. Placé en observation médicale au centre hospitalier universitaire de Purpan, il subit une intervention chirurgicale samedi. Le Malgache arrêté avait servi dans la légion du régiment militaire de Castelnaudry. Il travaillait en tant que chauffeur livreur, avant que ce coup de sang ne foudroie sa famille.

Seth Andriamarohasina
N.R.


1.Posté par ranyto le 13/10/2014 21:24
Le problème avec certain légionnaire d'origine malgache c'est qu'ils se croient au dessus de la loi.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar