Alerte Infos

Premier accord de partenariat économique de l'Union Européenne avec des pays africains

Mercredi 16 Mai 2012

Premier accord de partenariat économique de l'Union Européenne avec des pays africains
Hier, lundi 14 mai, a été activé le premier partenariat de l'Union Européenne avec quatre pays l'Afrique Orientale et Australe (AfOA) : Madagascar, Maurice, Seychelles et Zimbabwe.
(source : malango-actualite.fr)

Un accord qui devrait aider ces pays à exporter vers les marchés européens. Et à accueillir les produits européens.

Il s'agit d'un échange de bons procédés entre l'Union Européenne et les quatre pays signataires. L'Union Européenne accueillera les produits en provenance de ces pays sans les taxer ni imposer de quota. En contre partie, les 4 pays de l'AfOA concernés par l'APE-I vont graduellement ouvrir leurs marchés aux exportations de l'UE sur une période de 15 ans. Dans les deux sens, des restrictions seront malgré tout appliquées, elles concernent « les produits considérés comme sensibles » par les différents signataires de l'accord. Ainsi, Madagascar a exclu de cette libéralisation environ 20 % de son commerce. Parmi les produits exclus figurent des produits agricoles et manufacturés tels que les produits textiles, et l'habillement.

L’accord comprend, en outre, des dispositions concernant les règles d’origine, la coopération au développement, la pêche, les instruments de défense commerciale et le règlement des différends. Pour Maurice, Madagascar, les Seychelles et le Zimbabwe, il constitue donc une amélioration par rapport au régime unilatéral de franchise de droits et de contingents dont ces États bénéficiaient jusqu’à présent, car il encourage l’intégration régionale et renforce le partenariat avec l’UE.

Fin de 2007, l'Union des Comores, Madagascar, Maurice, les Seychelles, la Zambie et le Zimbabwe avait conclu un premier accord de partenariat économique intérimaire (APE-I) avec l’UE. Quatre pays (Madagascar, Maurice, Seychelles, Zimbabwe) sont passés à l’étape suivante et l’ont signé, en août 2009 à Maurice. Une fois ratifié par l’ensemble des parties, y compris tous les Etats membres de l’UE, l’accord entrera officiellement en vigueur.

L'Union Européenne ne cache pas qu'elle préfèrerait n'avoir qu'un seul interlocuteur et souhaiterait donc voir se développer l'intégration régionale. « L’intégration régionale apporte des avantages économiques et politiques que les différents pays ne peuvent obtenir seuls » insiste le communiqué annonçant cet événement. Les quatre pays de ce premier accord font partie du Comesa, le marché commun de l'Afrique de l'Est. L'UE considère d'ailleurs l’accord de partenariat économique intérimaire signé par Madagascar, Maurice, les Seychelles et le Zimbabwe comme « un tremplin vers un accord plus vaste et plus global, qui est actuellement en cours de négociation entre l’UE et l’ensemble de la région d’Afrique orientale et australe ».

Les Etats-Unis ont mis en place un dispositif assez similaire en 2000, l'AGOA qui ouvre l'accès au marché américain pour les marchandises en provenance des pays concernés. A la condition qu'ils adoptent le modèle libéral. Madagascar en a été exclu en 2010 après la prise de pouvoir par Andry Rajoelina, jugée illégale.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar