Alerte Infos

Préseau : Christelle Joveniaux, retour de mission à Madagascar

Samedi 27 Décembre 2014

Christelle a les pieds bien sur la terre valenciennoise, mais son cœur est resté un peu là-bas. / www.madaplus.info
Christelle a les pieds bien sur la terre valenciennoise, mais son cœur est resté un peu là-bas. / www.madaplus.info
De retour d’un voyage humanitaire au village d’Ambalatsimanirirano, à Madagascar, la Préselloise, membre de l’association Mada Bemiray Belgium, revient sur cette mission santé de trois semaines.

Christelle Joveniaux, de retour de Madagascar, a les pieds sur le sol français, mais l’on peut voir dans son regard que son cœur est resté un peu là-bas. Sur la table de la maison familiale, les dossiers médicaux, comme pour continuer à aider à des milliers de kilomètres.

L’infirmière lance les chiffres comme autant de bouteilles à la mer. « 787 consultations en trois semaines au dispensaire, sans compter les personnes qui sont venues pour les pansements et infections. Notre pharmacie a été complètement refaite. Le centre social avance à grands pas et des cours de français ont été dispensés. »

« Ils ne se nourrissent pas »
Le regard brillant, elle relève : « La population souffre de dénutrition. Pas de malnutrition, non, puisque l’on ne peut pas dire qu’ils se nourrissent mal, ils ne se nourrissent pas. Nous avons donné plus de 12 000 comprimés de calcium et plus de 30 000 de multivitamines et, en partenariat avec l’UNICEF, des compléments alimentaires pour les bébés de 5 à 23 mois. »

Elle se plonge dans les photos. Silence. L’espace d’une seconde, elle est repartie au village… « On fait le dur là-bas, mais parfois on a besoin de s’isoler. J’avais peur de partir car j’avais peur de revenir. » Des sentiments forts. Une vraie leçon de vie et une confidence. « Nous avons oublié ce qu’est le bonheur, ce que c’est de voir un sourire, de faire de rencontres, des choses simples de la vie. Pour cela il suffit de s’ouvrir aux autres et d’arrêter de penser à soi. Il faut savoir reconnaître les bons moments et les apprécier. »

La « maman malgache »
Au village, « la maman malgache », comme l’appellent les humanitaires, était accompagnée de Corinne, Mélanie, Coralie, Laura, Pascal et Marie-Christine, la présidente de Mada Bemiray Belgium. Christelle sait qu’elle va repartir, elle a cette noblesse de cœur et surtout elle a une mission au village.

« Une goutte d’eau dans l’océan »
« Être utile aux autres ? lance-t-elle. Oui, mais c’est une goutte d’eau dans l’océan. Si je parvenais à sauver ne serait-ce qu’une seule vie, je serais contente. »
L’association Mada Bemiray Belgium créée en 2011 est dédiée à la solidarité envers la population malgache. Le parrainage des enfants et la construction d’un centre médico-social au village d’Ambalatsimanirirano sont au cœur de ses actions.

Source : lavoixdunord.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar