Alerte Infos

Présidentielle à Madagascar: le candidat du pouvoir en tête

Lundi 23 Décembre 2013

En tête d'après des résultats très partiels, le candidat du pouvoir, Hery Rajaonarimampianina, s'est dit, dimanche, sûr de sa victoire à l'élection présidentielle à Madagascar, que les observateurs ont jugée libre et crédible.

«Les chiffres le disent, c'est moi, il n'y a pas d'ambiguïté, j'ai gagné! C'est vrai, ce n'est pas officiel, je parle de tendances, et sur la base de ces tendances, j'ai gagné», a déclaré M.
Rajaonarimampianina. Des résultats partiels du deuxième tour de vendredi, portant sur 15% des bureaux de vote, lui donnaient dimanche soir 53,6% des voix. «D'après mes estimations, je devrais avoir encore plus que ça», a-t-il assuré, tandis que sa porte-parole Rinah Rakotomanga évaluait son score à 60 et 65% des voix.

Son adversaire Robinson Jean Louis, le candidat de l'ancien président Marc Ravalomanana, a dénoncé des «fraudes massives» et s'estime lui aussi vainqueur, ses équipes ayant selon lui comptabilisé «80% des résultats dans tout Madagascar, qui (lui) donnent la victoire à 65%». Il avait estimé samedi son score à 56%.

M. Jean Louis a demandé -en vain- dimanche l'interruption de la publication des résultats du second tour de vendredi, car il dénonce des bourrages d'urnes qui lui voleraient sa victoire. «C'est l'argument des mauvais perdants», a réagi M. Rajaonarimampianina, disant avoir lui aussi «des preuves» de fraudes du camp adverse

Les observateurs internationaux satisfaits

«D'après les paramètres et la méthodologie de l'Union européenne, le processus électoral a été jusqu'à présent crédible, libre et transparent», a afirmé la chef de la mission des observateurs de l'Union européenne, Maria Muniz de Urquiza. «Le processus n'est pas fini: on doit attendre la fin du comptage des voix et la remontée des résultats», dont la proclamation est attendue début janvier.

«Dans l'attente de la proclamation des résultats officiels, j'appelle les parties prenantes au processus à la retenue et au respect des procédures en cours», a-t-elle insisté.

L'élection s'est «déroulée dans des conditions qui ont permis aux électeurs de choisir librement leurs dirigeants», avait déclaré quelques heures plus tôt l'ancien président mauricien Cassam Uteem, qui dirige la mission d'observation de l'Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA), basé à Johannesburg (Afrique du Sud). «Nous n'avons aucune raison de croire qu'il y a eu des fraudes», a-t-il indiqué, même s'il admet qu'«il y a eu quelques petites irrégularités, qui existent partout ailleurs».

«Je n'ai pas été observatrice dans tous les bureaux de vote, mais ceux qui l'ont été dans 99% des districts disent qu'ils n'ont pas vu de fraudes massives», a résumé Fatma Samoura, la représentante de l'ONU à Madagascar.

Moins de 50% de participation

Ce scrutin est considéré comme l'indispensable premier pas qui permettra de sortir de la grave crise politique, économique et sociale dans laquelle Madagascar, mise au ban des nations, est plongée depuis près de cinq ans. Ni l'ancien président Marc Ravalomanana, exilé depuis plus de quatre ans en Afrique du Sud, ni Andry Rajoelina, l'homme qui l'a renversé en 2009, n'ont pu se présenter à cette présidentielle, la communauté internationale craignant des troubles. Les deux hommes s'affrontaient donc par candidats interposés.

Tous les observateurs ont regretté le faible taux de participation, qui devrait être d'environ 48% selon l'Union européenne.

(Source : http://www.leparisien.fr )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar