Alerte Infos

Présidentielle : l’AVI fait bloc derrière Edgard Razafindravahy

Jeudi 25 Avril 2013

Nirhy Lanto Andriamahazo, une des têtes de pont de l’AVI, et la ministre Johanita Ndahimananjara face à la presse
Nirhy Lanto Andriamahazo, une des têtes de pont de l’AVI, et la ministre Johanita Ndahimananjara face à la presse
Des ténors du parti AVI confirment leur soutien à Edgard Razafindravahy à l’élection présidentielle. La plateforme d’appui du PDS commence à se mettre en place.

Faire bloc

Le soutien d’Ed­gard Razafin­dravahy, candidat du parti Tanora malaGasy Vonona (TGV) à l’élection présidentielle, commence à s’officialiser. Des membres du Asa Vita no Ifampitsarana (AVI) créent le Fivoy, une plateforme d’appui à Edgard Razafindravahy.

« Notre principal objectif est de faire gagner Edgard Razafindravahy », déclare Nirhy-Lanto Andriamahazo, vice-président national du parti AVI et un des leaders de la plateforme. Le nouveau groupement politique a été créé le 3 avril à Antananarivo.

Depuis la décision du bureau exécutif de l’AVI de ne pas présenter un candidat à la course à la magistrature suprême, les membres de la formation politique se sont lancés en ordre dispersé, chacun de son côté, dans le soutien de son candidat à la présidentielle. Des têtes de pont de ce parti fidèles à Andry Rajoelina, président de la Transition, ont ainsi porté leur choix sur le candidat Razafindravahy.

Le Fivoy est essentiellement composé de membres de l’AVI. Hormis Nirhy-Lanto Andriamahazo, ancien ministre de l’Eau, Johanita Ndahimananjara, ministre de la Santé et vice-présidente nationale de l’AVI, ainsi que Justin Rakotonirina, président national de l’AVI junior, composent également le bureau de la plateforme.

« Chaque membre [de l’AVI] a l’autorisation de soutenir le candidat qui le convainc le plus à la présidentielle », souligne Nirhy-Lanto Andriamahazo. Selon des indiscrétions, Norbert Lala Ratsirahonana, président national de l’AVI et conseiller spécial du président de la Transition, et Johary Rajobson, secrétaire national, soutiennent de manière officieuse le candidat Razafindravahy.

« Le président national et le secrétaire général du parti n’ont pas le droit d’afficher leur tendance », tempère d’ailleurs l’ancien ministre de l’Eau. Une position qui aurait pour objectif de préserver l’unité de l’AVI, explique-t-il. Depuis l’investiture de Razafin­dravahy à la candidature du TGV à la présidentielle, ses détracteurs avancent le fait qu’il n’a pas participé au mouvement de 2009.

« Le PDS d’Antananarivo fait partie de ceux qui ont participé à la révolution orange », martèle Nirhy-Lanto Andriamahazo. « Ceux qui étaient présents sur la Place du 13-Mai, ne sont pas les seuls à avoir participé au mouvement populaire », ajoute-t-il, en soulignant que « Edgard Razafindravahy est celui qui, pour nous, peut pérenniser l’idée de changement initiée par Andry Rajoelina lors de la révolution ».

Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar