Brèves Madagascar

Radio Jupiter à Ilakaka fermée : agitation de la population

Samedi 10 Décembre 2016

Encore une fois de plus, la liberté d’expression est outragée par les autorités.

Une agitation est observée dans la ville du Saphir, Ilakaka. En effet, la radio Jupiter a été fermée avec une saisie de tous les matériels. En outre, le journaliste de cette Radio Fernand Cello l’objet d’un mandat d’arrêt. Ce journaliste est un fervent membre du Mouvement pour la Liberté d’Expression. Actuellement, les forces de l’ordre sont en train de remuer ciel et terre pour trouver ce journaliste.

Si on revient aux faits. Pourquoi, on a fermé cette station ? Tout simplement, car elle a osé dénoncer la pollution de l’eau par la société Gondwana. Selon les sources de Madagate, cette société n’a même pas de permis d’exploitation. Ce medias en ligne de dire « Une société qui ne possède aucun permis environnemental, comme les sociétés de Chinois partout ailleurs à travers la grande île, depuis l’accession au pouvoir du candidat nº 3 Hery Vaovao. Cette décision abusive, sans aucune forme de procès, découle de la publication des faits et gestes de cet état dans l’État utilisant des gros bras ».

On suit maintenant le journaliste Cello via son compte facebook, il publie des informations relatives à sa cavale et sur la situation à Ilakaka. En effet, quand les bruits à propos de son mandat d’arrêt lui est parvenu, il a tout de suite pris la poudre d’escampette.

Cette situation a fait monter le patriotisme de la population de la commune rurale d’Ilakaka. Selon la publication du journaliste, ce sont la population locale qui s’est donné la main pour le protéger et protéger aussi la radio. Cette population est contre la décision de la préfecture et est descendue dans la rue.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar