Alerte Infos

Rajaonarimampianina sort de sa torpeur

Samedi 1 Mars 2014

Apres plusieurs jours de mutisme qui ont laissé planer le doute sur sa capacité à agir, le président de la République est passé à l'offensive avec deux signes très forts.

1. Il rejette la candidature de Haja Resampa, considérant que cette candidature n'était pas concertée avec le président de la République. Le président réaffirme ainsi sa volonté de ne pas travailler avec un PM à la solde d'un parti ou d'un groupement politique. Ce rejet renforce encore un peu plus l'envie du Président de rompre avec le groupement politique fondé par Andry Rajoelina. En tout cas, le Président a indiqué que les critères de nomination du futur Premier ministre ne reposaient pas sur le parti d’origine et l’identité des postulants mais sur lacapacité à agir dans le sens de la réconciliation nationale et à préserver les intérêts supérieurs de la nation. "Je ne suis pas le Président d’un parti mais celui de tous les Malgaches" a-t-il dit et de rajouter "Si vous me demandez si le MAPAR m’a proposé un nouveau nom, allez le lui demander. J’ai déjà formulé les principes sur lesquels reposent le processus de nomination du premier ministre ainsi que la gestion de la nation". Rajaonarimampianina renvoie ainsi la balle au MAPAR.
Le Président rappelle en tout cas que s'agissant de la nomination du PM, aucun délai n'est imposé par les textes en vigueur. Pas de précipitation donc même si la pression se fait sentir. En attendant, le gouvernement Beriziky est maintenu à son poste.

2. Il met fin au mandat des membres de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) qui a expiré en 2010 et dans la foulée nomme 3 nouveaux membres constituant le quota de la présidence en attendant les nominations issus de l'Assemblée Nationale, du Sénat et du Conseil Suprême de la Magistrature. Les 3 nouveaux membres sont Yvonne Raharison, Fara Alice Ravaoarisoa et Jean Eric Rakotoarisoa. Ce dernier, professeur de droit de l’université d’Antananarivo est connu pour sa droiture et son impartialité dans ses commentaires. Selon les commentataurs, par cette décision, le président veut tuer dans l'oeuf les menaces d'empêchement proférées par le MAPAR pour anti-constitutionnalité du refus de désigner comme premier ministre le candidat présenté par le MAPAR, parti majoritaire selon l'avis favorable donné par l'ancienne HCC. Le président a-t-il en tête de demander l'avis de la nouvelle HCC sur cette même question? On peut le penser et le fait que Jean Eric Rakotoarisoa a soutenu que l’avis rendu par la HCC ne lie pas le président de la République conforte cette hypothèse. En d'autres termes, la nouvelle HCC pourrait statuer qu'une majorité absolue de députés à l'assemblée nationale a le droit de présenter leur candidat au poste de premier ministre, ce qui ouvrirait la voie à la nomination d'un PM qui ne serait pas issu du MAPAR.




Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar