Alerte Infos

Rajoelina s'entête

Lundi 17 Décembre 2012

Rajoelina s'entête
Le président tanzanien Jakaya Kikwete n'a pas encore réussi à convaincre Andry Rajoelina, président de transition malgache, de renoncer à se présenter à l'élection présidentielle de mai 2013, mission qu'il s'était fixée lors du sommet extraordinaire de la SADC la semaine dernière. (source : afriquinfos.com)

Les propos d'Andry Rajoelina au pied de l'avion qui l'emmenait à Dar es Salam pour rencontrer le président de la Tanzanie et président de la troïka de la SADC (Communauté de développement de l'Afrique Australe) ne laissaient guère de doutes sur le succès de l'entreprise menée par ce dernier, à savoir convaincre le président de transition malgache de ne pa se se présenter à l’élection présidentielle du 8 mai 2013. « Avec ma conviction patriotique, je tiens absolument à défendre la souveraineté nationale », avait-t-il martelé, ajoutant même que «la pression venant d’un autre pays ou d’un groupe de pays, à mon avis, s’apparente à un néocolonialisme ». Un message on ne peut plus clair à l'adresse de la communauté internationale qui s'est rangée derrière la SADC pour une même solution de sortie de crise: ni Ravalomanana, ni Rajoelina ne doivent faire partie des candidats afin que les esprits puissent s'apaiser et la consultation se faire dans le maximum de sérénité.

Le communiqué conjoint émis samedi soir par les deux chefs d'Etat affirme qu'« un progrès considérable a été atteint » mais le seul accord auquel ils sont parvenus c'est sur « la nécessité de poursuivre les consultations auprès des partenaires concernés afin de conclure sur la question avant la fin du mois de Décembre 2012 ». On peut voir là un ultimatum dans la mesure où la communauté internationale faisait savoir cette semaine que si Rajoelina se présentait en l'absence de Ravalomanana, elle ne reconnaîtrait pas le résultat du scrutin et Madagascar ne fait pas partie de cette petite dizaine de ''grandes puissances'' qui peuvent se permettre de faire fi de la communauté internationale, même en considérant qu'il s'agit ici d'un problème interne au pays.

Le président de transition a cependant « exprimé sa reconnaissance pour l’engagement de la SADC à appeler à la mobilisation de la Communauté Internationale pour les soutiens financiers et les appuis logistiques aux élections » mais ceux-ci, qui arrivent déjà au compte goutte et du bout des lèvres, risquent fort de se tarir dès le 1er janvier passé dans le cas très probable où Rajoelina continue à s'entêter comme le laisse supposer une de ses déclaration, faite au moment de son départ pour Dar es salam : «ni la décision de la SADC, ni la non candidature de M. Marc Ravalomanana n’influencera en aucun cas la décision que j’ai dans ma tête et dans mon cœur depuis le début ».

Le soutien de la communauté internationale est incontournable pour que les élections se déroulent de manière «inclusive et transparente» comme le définit la feuille de route, seule référence du président de transition qui rappelle que « toutes éventuelles décisions de la SADC devront rester dans le cadre légal des Résolutions de la Feuille de route ».

Pour expliquer le non éligibilité de son prédécesseur, il se réfère à la loi d'amnistie qu'elle imposait pour permettre à Ravalomanana d'être candidat, mais celle qu'il a fait promulguer ne respecte pas l'esprit de cette feuille de route, puisque formulée de telle sorte que le président déchu après le coup d'état de 2009 en soit exclu.


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar