Alerte Infos

Ramakavelo Désiré : la SADC a adopté un langage diplomatique

Mardi 24 Mai 2011

le Général retraité Désiré Ramakavelo a manifesté son inquiétude...
le Général retraité Désiré Ramakavelo a manifesté son inquiétude...
Interrogé par la Radio Antsiva sur la décision de la SADC - Communauté de Développement d’Afrique australe - le Général retraité Désiré Ramakavelo a manifesté son inquiétude.

Tout d’abord, il a relevé que la formulation de la décision a adopté le langage diplomatique, visant à satisfaire toutes les parties prenantes. Cela est normal a-t-il relevé.

Mais ce qui inquiète le Général, c’est que la rencontre de Gaborone (Botswana), prévue pour la signature de la feuille de route, pourrait dériver vers autre chose.

En effet, en tant qu’historien a noté le Général, je prends note des antécédents. Il rappelle ainsi que la rencontre à Pretoria voici un an était censée servir à apposer une signature sur un document de sortie de crise.

Une fois le Président Andry Rajoelina sur place, nous avons tous vu que le scénario avait été modifié totalement (NDLR : aucune signature n’a eu lieu, Marc Ravalomanana exigeait une rencontre et un débat).

Anticipant donc sur les possibilités de changement de décision à Gaborone, le Général Ramakavelo garde un regard vigilant sur les affaires nationales.

En outre, d’autres personnalités de la vie nationale ont également exprimé leur avis sur la dernière réunion des Chefs d’Etat de la SADC à Windhoek (Namibie) sur le cas malgache.

Ainsi, le Pasteur Nestor Razafindramanitra, qui dirige l’association FINONA (société civile) ayant organisé la Conférence nationale en septembre 2010, a noté que le dialogue constitue la meilleure manière de mettre fin aux dissensions.

Il a rappelé précisément les différentes étapes ayant mené à la feuille de route paraphée à Ivato, comprenant notamment les rencontres de Maputo et d’Addis Abeba, la Conférence Nationale , etc.

Pour le Pasteur Nestor Razafindramanitra donc, ces rencontres de toutes sortes ont déjà apporté leur résultat, à savoir la feuille de route, rédigée sur la base des résolutions de ces différentes concertations.

Il reste désormais à mettre en place, le plus rapidement possible, le Comité du Fampihavanana Malagasy, et de passer aux élections.
(Source : Radio Antsiva)
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar