Alerte Infos

Recensement général : un coût de 12 millions dollars

Lundi 7 Février 2011

Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT a indiqué que ce coût de 12 millions dollars peut toujours être revu à la baisse...
Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT a indiqué que ce coût de 12 millions dollars peut toujours être revu à la baisse...
C’est un budget de 12 millions dollars dont l’Etat a besoin pour procéder au fameux recensement général de population et de l’habitat. Cette opération, qui relève de la responsabilité de l’Institut National des Statistiques de Madagascar (INSTAT), devrait s’achever en octobre 2011.

Selon Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT, des enquêtes seront menées jusque dans les zones les plus reculées de l’île. Plusieurs phases sont à considérer, dont la collecte des données et leur traitement. La publication officielle constitue l’ultime phase de ces travaux. Le dernier recensement général de population à Madagascar a eu lieu en 1993, et à ce jour, l’estimation de la population s’appuie sur les projections effectuées à cette date. L’opération devrait être renouvelée tous les dix ans, or en 2003, le pays avait d’autres priorités, à peine sorti de la crise de 2002. Actuellement, l’INSTAT se félicite, en dépit du manque de moyen d’avoir pu procéder à différentes publications en 2010, notamment les statistiques relatives à la santé, les enquêtes permanentes auprès des ménages ainsi que le tableau de bord économique. Revenant sur le financement du recensement général, le Directeur Général de l’INSTAT, Gérard Ravelomanantsoa, a indiqué que ce coût de 12 millions dollars peut toujours être revu à la baisse, en fonction des ressources de l’Etat. Car des appuis extérieurs avaient permis autrefois la réalisation d’opération de cette envergure. Par ailleurs, la qualité et la fiabilité des données obtenues ne seront pas remises en cause si le budget est réduit, a assuré Gérard Ravelomanantsoa. Il a enfin noté qu’en matière de données, les partenaires et organismes internationaux disposent de leurs statistiques, de même que l’Etat malgache possèdent les siennes. Chaque ministère agit de même, et c’est la compilation de toutes ces informations qui permet de dégager des chiffres jugés comme représentatifs de la situation à Madagascar.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar