Alerte Infos

Régression du paludisme à Madagascar

Jeudi 21 Février 2013

Régression du paludisme à Madagascar
Lu sur le net : Les cas de paludisme ont fortement diminué à Madagascar selon un rapport de l’Institut Pasteur.


Mais sur le terrain, une forme plus virulente de la maladie continue à faire des ravages, avec une vingtaine de victimes dans une seule localité en l’espace de 3 mois.

Madagascar est en très bonne voie dans l’éradication totale du paludisme si on se réfère au récent rapport fourni par l’Institut Pasteur. Selon le directeur local de cet organisme, le Pr Christophe Rogier, « une très forte régression a été constatée dans beaucoup de zones ». « Dans certains endroits, on peut même diviser jusqu’à 100 les chiffres », affirme-t-il, assurant que dans les Hautes terres, « il n’y a presque plus de paludisme ».

Par ailleurs, les risques sont écartés pour toute la côte ouest et le reste du pays, fait-il encore savoir.

Le Pr Christophe Rogier de rappeler qu’en 2011, 16% des enfants malgaches ont été affectés par cette maladie. Mais une politique de lutte acharnée a permis à la Grande île de faire baisser ce taux. La distribution de moustiquaires imprégnés d’insecticides, l’opération d’aspersion de produits dans les foyers, ainsi que le test de diagnostic rapide gratuit au sein des centres de santé de bases figurent entre autres parmi les mesures adoptées.

Mais cette politique a eu aussi ses revers. La population est devenue beaucoup plus vulnérable à la maladie pour faute d’immunité naturelle. Fort heureusement, 64 sites de surveillance de la sensibilité liée à cette maladie sont répartis dans toute l’île pour mieux se préparer aux éventuelles recrudescences de ce fléau.

Autre effet négatif de cette politique de lutte, les parasites résistent aux médicaments. Ce qui expliquerait probablement les faits enregistrés dernièrement à Ankazobe, un district du nord de Tananarive où entre octobre 2012 et janvier 2013, 24 enfants ont succombé à une forme virulente de paludisme. Ces chiffres émanent du rapport préliminaire des médecins envoyés par le ministère de la Santé publique sur les lieux après une interpellation de la gendarmerie locale, précise Express de Madagascar.

Ces médecins ont aussi affirmé que plusieurs habitants de ce district, notamment ceux des localités concernées par les décès, ont été infectés par la maladie. Ceci a été confirmé par les tests de diagnostic rapide, soulignent-ils.

(source : linfo.re)
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar