Alerte Infos

Remise du prix du Volontaire International en Entreprise

Jeudi 17 Mai 2012

Remise du prix du Volontaire International en Entreprise
Remise des prix aux lauréats du concours des Volontaires internationaux en entreprises (VIE), mardi soir dernier à la Résidence de France.
(source : ambafrance-mada.org)

Ci-dessous les résultats finaux :

1) Louis BIGOURDAN – SARY TANY

2) Coline LEMAIGNAN – EDM

3) Solène QUEMERE – ORANGE et Clément CAPBER – EMIP

Les 4 prix sont :

2 billets A/R PARIS/TANA ou TANA/PARIS sur Corsair

2 séjours à Ste Marie : 3 jours / 2 nuits + billets avions / 2 personnes (Hôtel Soanambo, groupe Rajabali)

4 séjours à Diego : 3 jours / 2 nuits + billets avions / 4 personnes

L’Ambassadeur a profité de cette remise de prix pour saluer le départ de Mme Véronique Pasquier, conseillère économique et commerciale auprès de l’ambassade depuis 5 ans.

Discours prononcé par l’Ambassadeur de France à Madagascar, Jean-Marc Châtaigner, à l’occasion de la remise du Grand Prix VIE Madagascar 2012 et du départ de Madame Véronique PASQUIER, chef du service économique le mardi 8 mai 2012 à 19 heures à la résidence de France
"Je suis très heureux ce soir de vous accueillir à la Résidence de France. Aujourd’hui nous commémorons la fin de la deuxième guerre mondiale et la capitulation du régime nazi, mais nous fêtons aussi la jeunesse et l’avenir qu’elle va construire. J’ai donc le plaisir de recevoir, avec les Conseillers du commerce extérieur et le Service économique de l’Ambassade, les Volontaires Internationaux en Entreprise et ceux qui les accueillent : les dirigeants de filiales françaises qui sont, bien sûr, également malgaches.

C’est la troisième fois que j’ai la joie d’organiser la cérémonie de remise des prix du concours VIE, une tradition créée par les Conseillers du Commerce Extérieur de la France et à laquelle je souhaite une longue vie. Qu’est-ce que le VIE ? Tout le monde le sait sans doute maintenant, ce système permet aux filiales françaises à l’étranger d’accueillir de jeunes collaborateurs dont le contrat est signé, en France, par la maison mère. Ils ou elles bénéficient ainsi d’une protection particulière et leur séjour est géré sur le plan administratif par le Service économique de l’Ambassade. Je profite de cette occasion pour préciser que, bien que les services offerts par Ubifrance soient désormais pris en charge par la CCIFM, la gestion des VIE restera à l’Ambassade. Le Service économique va continuer de s’occuper de la transformation de leurs visas et des relations avec Ubifrance concernant leurs obligations contractuelles. Ils sont considérés, ici et partout dans le monde, comme des jeunes gens en stage diplômant et leur séjour maximum dans ce cadre est de 2 ans.

Le système a de plus en plus de succès à mesure qu’il est mieux compris ; il permet à ces jeunes gens de faire une expérience professionnelle exceptionnelle, en ayant souvent beaucoup plus de responsabilités que s’ils exerçaient en France ; il permet aux entreprises qui les reçoivent de bénéficier de leur enthousiasme, de leur travail et de leur force de proposition, dans un cadre sécurisé. Il offre la possibilité de découvrir une autre culture, et quelques-uns de leurs « 7 milliards de voisins ». Toutes celles et ceux avec lesquels j’ai pu m’entretenir ont montré une ouverture d’esprit, une qualité d’écoute et un attrait pour la découverte des autres qui rend fier à la fois de la nouvelle génération et des entreprises qui ont sélectionné de si bons candidats. Il me semble que quelques-unes des entreprises présentes ce soir n’ont pas encore considéré la formule, je suis sûr que Pierre Séjourné (où est-il ?) se fera un plaisir de les renseigner sur le lien internet qui leur permettra d’obtenir toutes les informations nécessaires.

Le grand prix VIE consiste pour tous ces candidats à avoir produit un dossier sur leur entreprise d’accueil, sur leur responsabilité dans cette structure et sur la façon dont ils ont vécu cette expérience. Cette année ils ont imaginé l’avenir de leur secteur d’activité à Madagascar dans 10 ans ; il semble que cette partie passionne toujours beaucoup les membres du jury. L’exercice est intéressant, nous devrions tous nous y plier régulièrement, dans les entreprises, dans les Ambassades, dans les Ministères… Je vous y invite, cela permet de regarder le présent dans une autre perspective. Sans surprise l’avenir qu’ils imaginent pour Madagascar est meilleur que le présent. Même si quelques-uns ont imaginé de poser des conditions à leurs prévisions (un peu comme une feuille de route qu’il faudrait respecter pour qu’un avenir meilleur se profile à l’horizon de leur entreprise).

Je ne souhaite pas vous prendre trop de temps avant la proclamation des résultats… mais comme il est de tradition, je voudrais toutefois en quelques mots vous rappeler quelques éléments qui concernent la vie de la communauté française à Madagascar.

Tout d’abord les élections : vous avez certainement tous voté et constaté que le nombre des bureaux de vote avait doublé à Tananarive pour faciliter les opérations. Pour l’ensemble du pays 16 bureaux de vote ont été installés et il en sera de même pour les législatives. C’est un travail très important d’organisation et vous aurez sans doute à cœur d’en féliciter votre Consul général et tout son personnel. Il y a à Madagascar près de 13 000 électeurs inscrits et le taux de participation a été lors du deuxième tour des élections présidentielles de 49,11 %. Les résultats, annoncés dès dimanche soir (malgré l’absence d’instituts de sondage penchés ici sur ce sujet) sont les suivants pour François Hollande : 3475 voix, pour Nicolas Sarkozy : 2454 voix.

Nous allons organiser les 3 et 17 juin les élections législatives. Je rappelle que pour la première fois les Français résidents à l’étranger auront leurs propres représentants. Il est important que vous vous déplaciez et que vous fassiez connaître votre choix. Ou bien que vous votiez par Internet puisque c’est la nouveauté pour nous cette année. Nous avons la chance de pouvoir nous exprimer, d’avoir des élections bien organisées, profitons-en et ne négligeons pas notre participation à la vie publique de notre pays. Tant de pays sont privés de ce privilège qu’il serait dommage de ne pas l’exercer.

Cette transition me permet d’évoquer la venue à Madagascar, il y a deux semaines, à l’invitation de la Commission électorale nationale indépendante, d’une mission des Nations Unies sur la question de l’organisation des élections malgaches. Cette mission s’inscrit dans le processus de la feuille de route, sous l’égide de la SADC dont la France soutient pleinement l’initiative. Nous espérons connaître le calendrier électoral avant la fin du mois de mai. C’est une bonne nouvelle, je le répète « si les élections ne sont pas une condition suffisante pour que s’exerce la démocratie elles sont néanmoins une condition nécessaire ».

Enfin je profite de cette soirée pour dire « au revoir » à Véronique Pasquier qui termine un séjour qu’elle a su faire durer à Madagascar. Je lui ai demandé de rester jusqu’à la FIM mais elle souhaite rentrer à Paris pour accueillir sa première petite fille. Elle ne veut pas que l’on évoque sa carrière et souhaite plutôt que nous nous tournions vers l’avenir. Ceci va me priver mais vous faire gagner beaucoup de temps ! Tous nous avons travaillé avec elle et je suis sûr que vous vous joignez à moi pour lui souhaiter de longues vacances méritées, heureuses et bien remplies.

Vous n’en pouvez plus d’attendre, je le vois bien…aux conversations de ceux qui sont au fond… je laisse donc la parole à Olivier Ribot, Président du Jury, pour nous présenter les résultats."

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar