Alerte Infos

Rencontre avec Claude Côté, de Serquigny. À 72 ans, il part à Madagascar pour une mission humanitaire

Lundi 26 Octobre 2015

Humanitaire. Claude Côté, 72 ans, s’envole aujourd’hui pour un mois d’aide en tout genre sur l’île de l’Océan indien. La routine pour cet homme au grand cœur, qui s’investit chaque année.

Un exemple de générosité. Claude Côté s’envole aujourd’hui pour un mois de mission humanitaire à Madagascar. À 72 ans, ce retraité de la restauration et de l’immobilier donne de son énergie pour des habitants dans le besoin.

« JE VEUX SERVIR À QUELQUE CHOSE »

« J’ai toujours aimé voyager, explique cet habitant de Serquigny. À la fin des années 1990, je suis entré en contact, par le biais d’amis, avec l’association Énergies sans frontières, basée à Grenoble (Rhône-Alpes), qui mène des projets d’alimentation électrique photovoltaïque, d’électrification de villages et d’accès à l’eau, notamment. » Retraité en 1997, bien décidé à ne pas rester inactif et « à se rendre utile », il part pour Madagascar quelques mois plus tard, pour une première mission. « Je suis bricoleur, alors j’aide pour tout ce qui concerne l’électricité. Je veux simplement servir à quelque chose. Je suis en bonne santé, c’est ce qui me pousse à continuer de m’investir. »

UNE MISSION PAR AN

Une expérience plus que concluante : depuis sa première mission, Claude part chaque année, au moins une fois, souvent pour Madagascar. Depuis 2006, les allers-retours nombreux entre Serquigny et Grenoble, « coûteux et peu pratiques », l’ont poussé à continuer de s’investir mais en indépendant. « Je collabore avec Sourire-aimer et l’Association de coopération laïque, éducative et sociale (Acles). C’est pour ces deux associations qu’un repas annuel est organisé courant mai, au lycée Clément-Ader de Bernay. Cette année, plus de 2 000 € ont été récoltés, permettant de financer l’installation d’un chauffe-eau solaire sur une crèche et des panneaux photovoltaïques dans les écoles de Tananomby. »

Tananomby, village de quelques centaines d’âmes, et Antsirabe, ville de 260 000 habitants, seront les lieux de ses missions, dès son arrivée à Madagascar et jusqu’au 26 novembre. « Je vais aider les deux associations, notamment pour l’installation d’une pompe sur un puits, des réfections électriques sur des bâtiments accueillant des enfants, la mise en projet de nouvelles installations et la maintenance des opérations que nous avons déjà réalisées par le passé. »

UNE RENCONTRE MARQUANTE

Parmi ses projets, de fortes satisfactions, déjà, comme la première électrification de bâtiments, à Tananomby, il y a douze ans, à laquelle il a participé avec Énergies sans frontières.

Au cours de ses voyages, il a aussi croisé le célèbre Père Pedro, religieux catholique argentin qui combat la pauvreté à Madagascar. « Il a un charisme extraordinaire, qui m’a vraiment marqué », assure Claude Côté.

Prêt pour sa nouvelle mission, Claude s’attend à vivre, aussi, de vives émotions. « Les habitants se démènent tellement pour que nous soyons bien accueillis, pour nous nourrir et nous loger. Chaque arrivée et chaque départ de Madagascar sont très émouvants. »

Source : Paris-Normandie.fr

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar