Alerte Infos

Réunion de Gaborone : message et attentes d’Andry Rajoelina

Lundi 6 Juin 2011

Andry Rajoelina : Il faut penser aux 20 millions de Malgaches (photo d’archives)...
Andry Rajoelina : Il faut penser aux 20 millions de Malgaches (photo d’archives)...
Avant de prendre l’avion pour Gaborone (Botswana) hier, Andry Rajoelina a tenu un bref point de presse.

Il a ainsi exposé ses attentes par rapport à cette rencontre que la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe - a qualifié de réunion de la dernière chance.

Selon Andry Rajoelina, la réunion de Gaborone a pour objet de signer officiellement et en dernier lieu la feuille de route du 08 mars 2011, élaborée par la SADC. Andry Rajoelina a rappelé que cette feuille de route résulte des différentes rencontres préalables, tant à Madagascar qu’à l’extérieur entre les protagonistes de la crise, puis de consultations effectuées par le Dr Leonardo Simao.

Par ailleurs le paraphe à Ivato, effectué par les forces politiques malgaches, s’est déroulé en présence du monde entier, représenté en l’occurrence par les Ambassades et autres personnalités diplomatiques en activité dans notre pays, a relevé Andry Rajoelina.

Ainsi donc, pour le Président de la transition, qui se réfère au communiqué de Windhoek en Namibie, à l’issue du Sommet des Chefs d’Etats de la SADC, celle- ci aura à persuader les trois anciens présidents du bien-fondé de la feuille de route et de la nécessité d’y adhérer. Ceci afin de parvenir à l’inclusivité du processus de sortie de crise à Madagascar.

Cependant, Andry Rajoelina a été clair : le processus lancé se poursuivra, quelle que soit la décision finale des trois anciens présidents, en l’occurrence Zafy Albert, Didier Ratsiraka, et Marc Ravalomanana. Ce point de presse a été saisi par Andry Rajoelina pour leur transmettre un message personnel.

Rappelant à Didier Ratsiraka, par exemple, qu’aucun de ses proches collaborateurs n’a pu rentrer à Madagascar avant la lutte populaire de 2009. Rappelant également à Zafy Albert les violences dont il a été victime à Analakely sous le précédent régime lorsqu’il avait tenté de contrer le pouvoir de Marc Ravalomanana.


A ces deux anciens Chefs d’Etat, Andry Rajoelina a souhaité un geste de gratitude en faveur du peuple malgache qui a lutté pour mettre fin en 2009 à la dictature.

A l’égard de Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina a relevé sa responsabilité dans la tuerie du 7 février 2009 à Ambohitsorohitra, l’appel à l’armée de la SADC pour mater la lutte populaire à Madagascar, la trahison en utilisant des mercenaires, l’appel à sanction envers le pays malgache et ses habitants, etc.

Il lui a donc demandé de rectifier sa voie, et de ne plus verser dans l’égoïsme mais de penser à la patrie et aux 20 millions de Malgaches.

S’adressant enfin au peuple malgache, Andry Rajoelina a demandé à la population de demeurer dans la sérénité et de prier pour la tenue de cette réunion de Gaborone.

Pour ces deux jours de réunion (6 et 7 juin), la délégation qui accompagne le Président de la Transition est composée de son Conseiller Spécial Norbert Lala Ratsirahonana, du Ministre d’Etat chargé des Relations avec les Institutions, Yves Aimé Rakotoarison, du Ministre de la Communication Rahajason Harry Laurent, du Ministre de l’Energie Elysée Ratsiraka.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar