Alerte Infos

Roland Ratsiraka : remplacer les chefs de région pour des élections crédibles

Lundi 18 Avril 2011

Roland Ratsiraka, Président du parti Malagasy Tonga Saina (MTS)...
Roland Ratsiraka, Président du parti Malagasy Tonga Saina (MTS)...
Durant une conférence tenue vendredi dernier à l’Hôtel Colbert, Antaninarenina, Antananarivo, Roland Ratsiraka, Président du parti Malagasy Tonga Saina (MTS), a préconisé le remplacement de tous les chefs de région par des administrateurs civils.

Cette disposition constitue une des garanties pour que les élections soient crédibles, a assuré Roland Ratsiraka. En effet, le bilan du dernier référendum de novembre 2010 a été catastrophique, selon ses dires, en termes de fiabilité, de crédibilité.

Il ne faut pas que cela se reproduise durant les législatives à venir. D’autres conditions sont à remplir également pour que les prochaines élections soient entièrement crédibles.

Pour le parti MTS, il faut donc, en tout premier lieu, que les financements alloués à la CENI -Commission Electorale Nationale Indépendante - lui soient versés en totalité. Il faut également compléter les effectifs de la CENI en procédant à son élargissement, a-t- il ajouté.

En second lieu, que les ressources humaines impliquées dans le processus électoral soient des personnes compétentes en la matière. A cet égard, ce sont les administrateurs civils qui doivent être nommés à la place des Chefs de région.

Ces derniers, de par leur appartenance politique, peuvent exercer des pressions sur les chefs de districts ou sur les chefs de circonscription scolaire (CISCO), a noté Roland Ratsiraka. De plus, la neutralité du Ministère de l’Intérieur doit être claire dès maintenant, par un engagement de ce département

Enfin, concernant le calendrier électoral, Roland Ratsiraka estime que celui-ci est déjà dépassé : « Nous sommes en retard si les élections doivent se tenir en septembre. Le dépôt de candidature devrait déjà s’effectuer d’ici 15 à 20 jours, ce qui n’est pas envisageable.

En outre, avant que les élections n’aient lieu, la loi d’amnistie devrait être promulguée et il faut mettre en place la Cour Spéciale Electorale ». Le Président du MTS conclut que si les élections sont reculées d’un à deux mois, cela peut être acceptable, mais que le scrutin ait lieu cette année, a terminé Roland Ratsiraka.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar