Alerte Infos

Sanctions internationales : "l’Etat malgache ne s’est pas effondré"

Jeudi 9 Décembre 2010

Sanctions internationales : "l’Etat malgache ne s’est pas effondré"

Andry Rajoelina a fait comprendre clairement dans la « Revue politique internationale » que Madagascar s’engage depuis la transition sur une autre voie. Dans une interview accordée à Aymeric Chauprade, géopoliticien, le Président de la Haute Autorité de la Transition a effectué le point sur la situation nationale malgache, notamment dans le contexte international actuel. Concernant particulièrement les sanctions à l’égard de Madagascar prises par la communauté internationale, Andry Rajoelina de souligner que « les organisations internationales qui ont décidé ces sanctions prennent une très grande responsabilité devant l’Histoire. Car ce n’est pas le gouvernement qu’elles sanctionnent mais le peuple malgache tout entier. (…) Contrairement à toutes les prédictions, l’Etat malgache ne s’est pas effondré. Le pays fonctionne avec ou sans ces aides. Ce qui prouve une chose, dont devraient prendre conscience les bailleurs de fonds : l’argent qu’ils versaient était presque intégralement détourné. » Continuant ses explications Andry Rajoelina d’ajouter : « Enfin, troisième point : loin de nous nuire, ce chantage aux subventions nous aide à entrer dans l’âge adulte. Nous sommes, en théorie, indépendants depuis soixante ans mais, dans les faits, nous ne l’avons jamais été. Nos dirigeants étaient drogués à l’aide et à la dette. Et pendant ce temps, les Malgaches n’ont pas vu le début d’un commencement de développement… ». Andry Rajoelina conclut sur ce point que le travail se consacre au changement des comportements en matière de gestion publique. Pour rappel, les financements extérieurs ont été bloqués depuis septembre 2008 par l’ensemble des bailleurs de fonds, en raison de la confusion entre les finances publiques et celles du Chef de l’Etat à l’époque, Marc Ravalomanana. Le 17 mars 2010, le Parlement européen annonçait un renforcement de ces sanctions tandis qu’une « liste » de 109 personnalités malgaches de la Transition étaient déclarées interdites de visa d’entrée dans certains pays…..
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar