Alerte Infos

Sérénité du référendum : opération coup de poing

Mardi 23 Novembre 2010

Sérénité du référendum : opération coup de poing
Les partisans des trois anciens présidents ont causé des dégâts importants mercredi. Etrangement, les leaders de ce mouvement étaient venus solliciter l’aide des forces de l’ordre le matin, selon le Colonel Richard Ravalomanana, chef de l’EMMO/REG –Etat-Major Mixte Opérationnel de la Région Analamanga. Affirmant que l’interdiction d’accès au stade de Malacam a pris de court leurs partisans, les leaders du mouvement ont demandé aux forces de l’ordre de les aider à contenir ceux qui voudraient causer des troubles. Les éléments de l’EMMO/REG se trouvaient en faction près du stade de Malacam dès la matinée. Vers 13h, Fetison Rakoto Andrianirina intervenait au Magro Behoririka pour demander aux manifestants de négocier avec les forces de l’ordre pour accéder au stade. Les gens avaient répondu qu’ils n’étaient pas d’accord car à chaque affrontement, ils sont sacrifiés tandis que les leaders politiques disparaissent. Effectivement, peu de temps après, Fetison Rakoto Andrianirina, Lalatiana Ravololomanana et Yves Aimé Raharison ont disparu, tandis que les partisans sortant du Magro allaient provoquer les forces de l’ordre. Hormis les deux véhicules incendiés mercredi, un taxi a vu ses vitres brisées, le magasin Suprême Center- victime du lundi noir de 2009 – a été ciblé par des casseurs. De plus, des individus louches, munis de bouteilles d’essence avaient tentés de mettre feu au nouvel Hôtel de Ville à Analakely. L’intervention rapide des forces de l’ordre a mis fin à leur mauvaise action.

Le Colonel Richard Ravalomanana a indiqué que depuis le 23 octobre, en prévision de la tenue du référendum, aucun débordement ne serait toléré. L’opération « coup de poing » est à nouveau appliquée, car la sérénité doit régner, a réitéré le chef de l’EMMO/REG. Les observateurs ont noté que les saccages de mercredi étaient bien orchestrés, et à un moment donné, les éléments de l’EMMO/REG avaient des difficultés à contrôler les manifestants, ceux-ci s’étant dispersés dans différents quartiers.
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar