Alerte Infos

Signature à Gaborone : beaucoup de volontaires malgaches

Jeudi 26 Mai 2011

Eu égard aux diverses interprétations de la décision de la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe - concernant le cas malgache...

..., les tractations politiques reprennent de plus belle à Madagascar.

D’une part en effet, la formulation de la SADC semble confirmer que la feuille de route est acceptée dans sa totalité et la signature se présente donc comme une simple formalité.

D’autre part cependant, la rédaction du texte permet de supposer une autre tenue de discussion entre les trois anciens présidents (Zafy Albert, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana) et le pouvoir de transition actuel, dirigé par Andry Rajoelina.

Ce dernier est en effet reconnu explicitement comme dirigeant le pays jusqu’à l’instauration du Président de la République issu des élections. Bref, tous les états-majors politiques se mobilisent, qui pour une formalité, qui pour une nouvelle négociation à venir.

Les tenants du pouvoir considèrent que la présence des anciens présidents relève d’une dernière chance pour eux d’adhérer au processus de la feuille de route. Si cela était, ils apposeraient alors leur signature sur le document durant la rencontre de juin à Gaborone (Botswana).

Concrètement, cela impliquerait une nouvelle ouverture des institutions de transition, notamment la CENI - Commission Electorale Nationale Indépendante -, le Parlement de la Transition (Congrès et Conseil Supérieur) et éventuellement, le gouvernement lui-même pourrait comprendre un remaniement.

Cela n’est pas sans rappeler les marchandages de l’après-Maputo II en 2009 lorsqu’il a fallu définir les clés de répartition de ministères.

Pour l’heure, une mission de la Haute Autorité de la Transition (HAT) se préparerait à se rendre dès aujourd’hui à Gaborone, au siège de la SADC, afin de s’informer davantage sur l’ordre du jour de la réunion prévue le 6 juin prochain.

Pour rappel, les partis politiques ayant paraphé la feuille de route à Ivato le 9 mars 2011 étaient regroupés dans 8 entités compactes, à savoir l’ESCOPOL - Espace de concertation des partis et associations politiques -, le HPM – Hery Pôlitika Mitambatra, le MDM - Mouvement pour la Démocratie à Madagascar de Pierrot Rajaonarivelo, etc.

Ces plates- formes regroupent plus d’une centaine de partis politiques, mais ce sont leur représentants - en tant que plate-forme - qui devraient normalement se rendre à Gaborone. Le Pr Zafy Albert pour sa part, attend son invitation, en tant que chef de file de sa mouvance.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar