Alerte Infos

Soeur Modestine : une religieuse au service des femmes à Madagascar

Lundi 16 Mars 2015

VICTORIAVILLE. Le Conseil diocésain de Nicolet invitait la population, samedi, à venir rencontrer sœur Modestine, de Madagascar, lors des célébrations entourant le Carême de Partage de l’organisme Développement et Paix.

Arrivée en sol québécois quelques jours plus tôt, Victoriaville était sa deuxième destination lors de son séjour. Plus tôt dans la journée, elle avait fait escale à Nicolet, où elle avait passé l’avant-midi à la Maison Sainte-Thérèse des Sœurs-de-l’Assomption.

Après avoir participé à la messe de l’église Sainte-Victoire, sœur Modestine a raconté, lors de sa conférence sur l’apport des femmes au développement agroéconomique des communautés rurales de Madagascar, son travail auprès des femmes dans ce pays de l’Afrique.

Depuis 15 ans, elle tente de faire progresser le sort des femmes par des formations en agriculture, dans l’optique d’accroître leurs connaissances et leur permettre d’être traitées au même niveau que les hommes. D’ailleurs, à ses yeux, elle a remarqué une ouverture significative à ce niveau chez la gent masculine, notamment dans les centres urbains.

«Notre objectif est de rendre les femmes un peu plus responsables, afin qu’elles aient un meilleur avenir devant elles. À ce sujet, elles ont grandement gagné en estime de soi et elles ont maintenant espoir d’y arriver», a fait savoir la dame de 48 ans d’origine malgache.

Grâce à Développement et Paix, qui finance ses projets dans le but de générer davantage de revenus aux familles, en plus de leur assurer une alimentation, sœur Modestine invite les femmes à des discussions et des colloques sur les techniques agricoles, l’alimentation et l’hygiène.

«De plus, nous fournissons aux organismes locaux un approvisionnement en vaccins, semences et en matériels agricoles. Par la suite, ils redistribuent les réserves aux paysans, qui remboursent ce qu’ils ont reçu à un moindre prix», a-t-elle expliqué.

Également, cette initiative, a-t-elle ajouté, a favorisé l’autonomie des 75 communautés qu’elle détient sur son territoire. Enfin, dans le même ordre d’idées, le mouvement a aussi suscité une vague de solidarité entre les villageoises de ces communautés.

L’organisme Développement et Paix en quelques mots

- Fondé en 1967

- Affilié à plus de 100 partenaires à travers le monde

- Présent dans plus de 30 pays

- Véhicule les thèmes suivants : Paix et réconciliation, démocratie et participation citoyenne, égalité entre les femmes et les hommes, ressources naturelles, justice et écologique, alimentation, aide humanitaire.

- Plus de 29 millions de $ reçus en dons l’an dernier

Source : lanouvelle.net
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar