Alerte Infos

Sortie de crise à Madagascar : la CNOSC comme médiation nationale

Lundi 6 Juin 2011

Le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, présidé par Ramampy Zénaïde Marie (Mama Zena) parmi les associations représentées...(photos d'archives)
Le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, présidé par Ramampy Zénaïde Marie (Mama Zena) parmi les associations représentées...(photos d'archives)
Vendredi dernier à Ankerana, Antananarivo, la PSRI-Plate-forme pour la Stabilité et la Reconnaissance Internationale - la CNOSC - Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile - et d’autres entités se sont réunies.

L’ordre du jour étant la poursuite du dialogue malgacho-malgache, les participants ont publié un communiqué samedi afin de préciser leurs résolutions.

Ainsi, le dialogue national doit se poursuivre pour mettre fin à la crise, indiquent les signataires du communiqué. Cela suppose « un sommet des quatre chefs de file et des autres entités » devant avoir lieu à Madagascar, en respect des valeurs identitaires malgaches.

La CNOSC servira de médiateur national à cette rencontre, en collaboration avec les autorités religieuses et traditionnelles.

Pour mener cette médiation, les acquis des réunions antérieures seront considérés : Accord de Maputo et Actes additionnels d’Addis Abeba, Vontovorona, Feuille de Route. Ce dialogue national devra aboutir ainsi sur un accord politique global pour une transition consensuelle et inclusive, une feuille de route de mise en œuvre, et un gouvernement d’union nationale.

Les élections mettront fin à la crise, à condition de ne pas s’effectuer dans la précipitation, continue le communiqué, qui indique le rôle impartial et neutre que doit jouer la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Celle-ci devra être revue dans sa composition, ont recommandé les participants à la réunion d’Ankerana. La neutralité de l’Armée, la Réconciliation nationale, ainsi que l’accompagnement du processus par la communauté internationale sont demandés par les signataires de ces résolutions.

Se trouvaient donc à Ankerana des représentants d’associations telles que Zon’Olombelona Mijoro, présidée par Chandoutis Raoera, le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, présidé par Ramampy Zénaïde Marie (Mama Zena), la mouvance Zafy Albert, la mouvance Ravalomanana, le Hetsika Vonjy Aina, la mouvance Ratsiraka, etc.

La PSRI était représentée par Gilbert Raharizatovo, tandis que Lalao Randriamampionona et Velompanahy Aristide ont signé au nom de la CNOSC.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar