Alerte Infos

Tour cycliste international de Madagascar – Walt Dewinter triple la mise

Vendredi 12 Décembre 2014

La passe de trois pour Dewinter / www.madaplus.info
La passe de trois pour Dewinter / www.madaplus.info
Toujours pas de victoire d’étape pour les Malgaches et les Réunionnais. Pire, Ivoiriens et Français sont eux aussi obligés de reconnaître la suprématie des Belges sur le plat.

Coup de théâtre, coup de maitre. Durant la septième étape du Tour cycliste international de Madagascar qui s’est couru hier autour de la ville de Mananjary, sous le patronage de Canal Plus Madagascar, c’est de nouveau le clan belge qui a impressionné.

Après une victoire a Sakaraha, puis une deuxième au critérium de Manakara, Walt Dewinter triple la mise avec un succès au critérium de Mananjary. Il boucle les 90km de parcours qui s’est traduit par 33 tours d’un circuit de 3,1 km, en 2 h 28 mn 23 s. Un sursaut d’orgueil du Belge qui a su se détacher des deux Français de l’équipe de Chateauneuf durant les six derniers kilomètres et finir tout seul à l’arrivée.

« Cette troisième victoire d’étape est la plus belle des trois que j’ai pu gagner jusqu’ici. C’était dur de courir après Emile Randrianantenaina dans un premier temps et de le rattraper, mais c’était encore plus difficile de se détacher des deux Français, surtout avec un problème technique que j’ai eu avec mon dérayeur. Finalement, c’est le mental qui m’a sauvé et permis de m’imposer », estime Walt Dewinter, gagnant de trois étapes et qui ramène a quatre le succès des Belges sur les sept étapes disputées.

Pour revenir au déroulement de la course, c’était toujours les coureurs malgaches qui se sont permis d’animer la course. Emile Randrianantenaina, par exemple, a roulé pendant au moins quinze kilomètre avec les Français Benjamin Fourche et Anael Biemon. Les trois hommes ont enregistré moins de deux minutes d’avance, mais à dix kilomètres de l’arrivée, ils furent rejoints par Walt Dewinter. Emile Randria­nantenaina explose et le Belge et les deux Français étaient partis pour disputer la première place. Plus déterminée, Wal Dewinter s’est montré intraitable et gagne à la régulière.
Le peloton fut mené par les coéquipiers de l’Ivoirien Cisse Issiaka. Voulant faire le « show » à sa manière, Dama Miarantsoa, de l’équi­pe nationale B Canal Plus, termine en tant que premier malgache de l’étape en finissant quatrième, juste à une minute de Walt Dewinter.

Au classement général, l’Ivoirien Cisse Issiaka endosse toujours le maillot jaune Bank of Africa du leader au temps. Jusqu’ici, Réunionnais et Malgaches n’ont gagné aucune étape. Ceci dit, le deuxième au général demeure le Réunionnais Mathias Faucher (+3 mn 52 s) et le troisième, Roger Randrianambinina (+4 mn 18 s).

La prochaine étape, l'étape 8, reliera Mananjary à Rano­mafana, une étape de montagne où tout peut se jouer. L’Ivoirien Cisse Issiaka reste l’homme à battre pour l’armada malgache, mais pour mener une stratégie de course, il faut d’abord avoir les jambes qu’il faut.

Source : lexpressmada.com
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar