Tout sur Air Madagascar
Des informations sur la compagnie aérienne nationale malgache

2011 : L'Union européenne publie sa nouvelle liste noire qui interdit de vol dans son espace aérien les deux Boeing 767-300 de la compagnie Air Madagascar desservant les aéroports de Paris et Marseille

La compagnie elle-même n'est pas placée sur une liste noire, mais ce sont uniquement ses deux Boeing 767-300 qui ne sont pas souhaités dans les cieux européens. En août, l'un des Boeing 767-300 (5R-MFG) est rendu au propriétaire.

2006 : l'arrivée d'un ATR 42-500 neuf clôture le renouvellement de la flotte des ATR

Décembre 2006 : Obtention de la certification IOSA (IATA Operational Safety Audit).

2004 : Air Madagascar effectue un rebranding et relooke ses appareils avec un nouveau logo

(l'ancien, datant des années 1960 était devenu quelque peu désuet) et un nouvel habillage. Ceci est signe de grand changement, de modernité, et souligne la volonté de la compagnie d'être compétitive sur le marché mondial.

2003 : Le redressement commence à porter ses fruits

En mai 2003, un appareil aux couleurs d'Air Madagascar, fait de nouveau son apparition : il s'agit d'un Boeing 767-300 La compagnie est de nouveau réintégrée dans la chambre de compensation de l'IATA. La certification JAR-145 est de nouveau acquise après audit effectué par les autorités de l'aviation civile européenne. Après plusieurs années de perte, la compagnie renoue en 2003 avec les bénéfices.

2002 : La compagnie connaît des difficultés importantes

Durant la crise socio-politique de cette année, elle doit se séparer de ses deuxBoeing 767 (200 et 300), et c'est un Boeing 767-300 loué à la compagnie Blue Panorama qui assure pendant près d'un an ses liaisons longs-courriers vers Paris CDG. Air Madagascar est également exclue de la chambre de compensation de l'IATA. La certification européenne de maintenance aéronautique JAR-145 est suspendue. Un contrat est alors passé avec Lufthansa Consulting pour restructurer et redresser la compagnie.

1998 : Le réseau international s'étend encore, cette fois avec une ligne Antananarivo-Singapour, sur un Boeing 767-200

Plus tard, une escale à Saint-Denis de La Réunion sera ajoutée à cette ligne. C'est la première fois qu'Air Madagascar est présente en Asie.

1979 : Obtention d'un Boeing 747-2B2M Combi (5R-MFT dit "Ankoay"), lui aussi acheté neuf, qui va permettre de renforcer le réseau d'Air Madagascar vers l'Europe...

...avec les dessertes de Zurich, Francfort, Munich et Rome. C'est à ce jour le seul et unique Jumbo Jetqui n'ait jamais été exploité par la compagnie malgache, qui s'en est séparée en 1999 au profit d'un Boeing 767-300 exploité en leasing.

1970 : Le réseau commercial d'Air Madagascar est étendu, afin d'assurer une présence régionale et internationale dans l'Océan Indien

Ainsi, de nouvelles lignes sont ouvertes, vers l'île Maurice, le Kenya et l'Afrique du Sud. Il faut attendre 1976 pour une desserte des Seychelles. Entre temps, la compagnie s'est dotée de deux Boeing 737-2B2 achetés neufs et entrés dans la flotte en 1969 (5R-MFA dit "Boina") et 1972 (5R-MFB dit "Sambirano") (exploités jusqu'en 2006).

1962 : le nom de la Société nationale de transports aériens devient Air Madagascar

...(de nos jours basée en centre ville de la capitale Antananarivo)
1 2