Alerte Infos

Trafics d'espèces: Madagascar se prépare au prochain rendez-vous de la Cites

Vendredi 22 Avril 2016

Un groupe d’experts de l’ONUDC, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, est actuellement à Madagascar.

Leur mission est d’analyser la capacité de prévention des trafics de faune et de flore du pays, et les capacités judiciaires dans ces domaines. Les experts rendront des recommandations à l’issue de leur visite. Coraux noirs, hippocampes, tortues étoilées, et bien sûr bois de rose et d’ébène : de nombreuses espèces font l’objet de trafic sur la Grande île. L’enjeu pour Madagascar, c’est de rassurer la communauté internationale pour éviter de nouvelles sanctions au mois de juillet prochain.

En janvier dernier, la Cites, la Convention sur le commerce international d’espèces de faune et de flore menacées, avait lancé un avertissement : si Madagascar ne démontre pas sa volonté d’agir contre les trafics, les sanctions sur le commerce des espèces protégées du pays, pourraient être durcies. « On ne peut pas en un an dire : faites des efforts, donnez-nous des résultats. Ce qu’il faut c’est trouver des solutions, on essaie d’aller vers la coopération internationale pour obtenir des résultats concrets », explique Ralava Beboarimisa, le ministre de l’Environnement de l’époque.

Suivant les recommandations de la Cites, le gouvernement a donc fait appel à l’ONUDC, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime. Un groupe d’experts enquête actuellement explique à RFI Jorge Rios, responsable de la lutte contre les crimes liés à l’environnement. « Le rôle de l’équipe est d’identifier ce qu’il se passe, ce qui doit être fait, quels sont les obstacles. Est-ce que les lois sont appropriées. Peut-être que les lois ne donnent pas les bons pouvoirs aux bonnes personnes.. et donc devraient être amendées. A moins que nous ne mettions en place un cadre pour changer les choses sur le terrain. Nous craignons que la situation empire ».

D’ici trois mois, les experts de l’ONUDC devraient remettre leurs recommandations et un plan d’action au gouvernement pour mettre un terme aux trafics d’espèces naturelles.

Source : RFI.fr

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar