Alerte Infos

Travail à l’étranger : interception de 20 femmes en partance pour l’Arabie Saoudite

Samedi 23 Avril 2011

Marchandes ambulantes d’articles d’artisanat ...
Marchandes ambulantes d’articles d’artisanat ...
Des formations professionnelles discrètes, à Analamahitsy, puis à Ambohitrarahaba, et dans d’autres localités du nord de la Capitale.

Sans qualification, à quel travail prétendre ?
Sans qualification, à quel travail prétendre ?
Une vingtaine de jeunes femmes et jeunes filles en provenance de plusieurs villes de Madagascar s’étaient ainsi préparées pour aller travailler en Arabie Saoudite.

Elles ont été interceptées par les autorités et les forces de l’ordre hier matin à 4heures, alors qu’elles allaient prendre le vol de 6h45 à destination de l’Arabie Saoudite. Des ressortissants sri lankais font partie de l’agence de placement qui a recruté ces femmes.

Lessiveuses au lavoir...
Lessiveuses au lavoir...
Le Ministre de la Population et des Affaires sociales, Nadine Ramaroson a expliqué à la presse l’aboutissement de cette opération, suite à des recoupements d’informations reçues par les autorités.

Ainsi, ces femmes sont en possession de passeports dotés du visa d’entrée en Arabie Saoudite, et munies d’un contrat de travail. Cependant, ce document n’a pas été présenté ni visé par le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Lois sociales, comme ce devrait être le cas.

Nadine Ramaroson n’a pas manqué d’évoquer les 17 dépouilles de jeunes femmes malgaches rapatriées du Liban. La réglementation en matière de travail à l’étranger a été examinée lors du Conseil de Gouvernement mardi dernier. A cet égard, le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois sociales, Henri Rasamoelina, a noté que des décisions ont été prises concernant l’émigration de travailleurs malgaches.

Lessiveuses au bord de l’Ikopa...
Lessiveuses au bord de l’Ikopa...
En premier lieu, la représentation ou l’Ambassade de Madagascar dans le pays d’accueil doit être informée de la venue de ressortissants malgache. De plus, cette Ambassade doit vérifier que ledit pays a adhéré aux conventions internationales relatives aux travailleurs immigrés.

De plus, actuellement, tous les contrats de placement à l’étranger sont interdits jusqu’à nouvel ordre, a noté Henri Rasamoelina. A l’exception des travailleurs à destination de l’île Maurice, dont les critères précédents sont remplis (Ambassade malgache et conventions internationales), aucun placement de travailleurs malgaches ne peut avoir lieur, a renforcé le Ministre de la Fonction publique.

Le Ministre Nadine Ramaroson pour sa part, a rappelé la constitution d’un comité spécifique se chargeant d’éradiquer le réseau (ou les réseaux) procédant à ces recrutements illicites. Ce comité comprend des représentants de différents ministères et des forces de l’ordre.

Le chômage au pays est souvent le motif invoqué par les personnes qui s’engagent dans ce travail à l’étranger. La plupart des femmes qui s’y rendent n’ont pas d’autres alternatives que de devenir vendeuse, ou lessiveuse lorsqu’elles demeurent à Madagascar.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar