Alerte Infos

Trois ans et un an pour avoir importé de l’héroïne de Madagascar

Dimanche 5 Avril 2015

La Réunion veut se protéger des drogues dures. Deux toxicomanes qui ont été arrêtés en mars avec plusieurs grammes d’héroïne importés de Madagascar l’ont appris à leurs dépens. Le tribunal correctionnel de Saint-Denis les a condamnés à trois ans et un an ferme.

L’un est très marqué par une trentaine d’années de toxicomanie, dix-neuf condamnations et plusieurs séjours en prison. Vêtu d'un tee-shirt à l’effigie de Che Gueverra, Frédéric Molina s’exprime avec difficulté. Ses gestes sont lents. Et semble plus préoccupé par l’idée de récupérer ses quelque mille euros d’argent liquide saisis par la police que le nouveau séjour en détention qui se profile.

L'autre, Hervé Treilles, mince quadragénaire, semble bien moins dégradé par la consommation de drogue. Il confie être accro à l’héroïne depuis 2002 mais avoir fait des efforts pour s’en sortir. Il dit avoir rencontré le grand amour à Madagascar. La raison pour laquelle il a fait trois voyages vers la Grande Ile depuis la fin 2014. Ce n’était donc pas pour un trafic d’héroïne, répète-t-il la barre. C’est en descendant d’un vol en provenance de Tana qu’il a été interpellé par les policiers avec 27 grammes d’héroïne cachés dans l’anus. Ces derniers avaient reçu un renseignement de premier plan indiquant qu’un « Européen » s’appelant « Hervé » allait arriver à Gillot avec de l’héroïne et que cet homme participait à un trafic autour de la Ravine des Cabris. Hervé Treilles est arrivé le 10 mars avec quatre jours de retard. Mais le 6 mars, c’était un autre toxicomane et trafiquant bien connu des forces de l’ordre qui est arrivé de Madagascar et qui est lui aussi interpellé. Frédéric Molina voyage avec deux pochons de cette même drogue cachés au même endroit. Habitué aux garde-à-vue, le toxicomane reconnaît avoir acheté cette drogue 35 euros le gramme à Madagascar. Il avait aussi 1 000 euros sur lui. D’où son argument de ne pas avoir voulu monter un trafic. Sinon il aurait dépensé cet argent en drogue. Selon lui, il a passé son séjour d’une dizaine de jours dans la Grande Ile dans sa chambre d’hôtel à se droguer. En garde à vue, il a reconnu qu’il avait bien l’intention de revendre quelques grammes à la Réunion pour rembourser « son investissement » pour son séjour malgache.

« Il faut que cette drogue reste loin de notre île »

À la barre, les deux hommes affirment ne pas se connaître et donc n’avoir pas monté ce voyage ensemble. Tout comme ne pas connaître d’autres trafiquants déjà condamnés à la Réunion. Tous les deux en veulent pour preuve leur situaton financière : le premier vit de son allocation adulte handicapé et l’autre est au RSA.

La procureure Catherine Séry reconnaît qu’il n’existe pas de certitudes sur un trafic. Mais les pratiques et les risques pris par les deux prévenus posent question. « Il faut que cette drogue très dure et très dangereuse restent loin de notre île. C’est désespérant », souligne-t-elle en parlant du parcours de Frédéric Molina. À tel point que le prévenu convoqué à un second rendez-vous chez les policiers est arrivé avec un blouson dans lequel il avait caché 12 plaquettes d’artane, un peu de rivotril et du zamal, en vue de son séjour en prison. « Il ne s’agit plus de le sauver mais de protéger la société », ajoute-t-elle en demandant trois ans. La magistrate requiert vingt mois contre Hervé Treilles Son avocate Laura-Eva Lomari tente de démontrer que « l’argent n’intéresse pas son client » et donc qu’il n’est pas un trafiquant mais un homme souffrant d’une addiction. L’avocat plaide pour une peine avec sursis et des obligations de soins. Quant à Me Moselle, conseil de Frédéric Molina, il estime que son client est « dans le couloir de la mort ». Et de déplorer une peine trop importante contre client.

Le tribunal a condamné Frédéric Molina à trois ans de prison et Hervé Treilles à vingt mois dont huit mois avec sursis et obligation de soins.

Source : clicanoo.re
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar