Alerte Infos

« Tsena Mora » : encore des exactions !

Jeudi 23 Décembre 2010

Tsena mora
Tsena mora

Les boutiques de « Tsena Mora » suscitent constamment des plaintes de la part des populations ciblées par la vente de produits à prix modique. Hier encore, journée d’ouverture des magasins, plusieurs mères de famille du fokontany (quartier) de Tsaramasay, entre Ankorondrano et Ankazomanga, se sont plaintes des pratiques douteuses des marchants du « Tsena Mora ». « Les responsables collectent leurs carnets, ont déclaré ces femmes, et nous attribuent un numéro en nous assurant que nous serons servies en premier. Ce n’est pas ce qui se passe, car ce sont toujours leurs proches ou leurs familles qui reçoivent les denrées avant tout le monde ». Ces femmes ont commencé à faire la queue dès 05 h du matin hier et sont reparties bredouilles car le stock était épuisé, selon les informations qui leur ont été transmises par les marchands du « Tsena Mora ». Ces ménagères, outrées, se sont adressées à la station de Radio Antsiva (sise à Ankorondrano) pour faire entendre leur mécontentement et leurs regrets. « Tout le monde se connaît dans le fokontany, ont-elles ajouté, et ces gens servis avant les autres sont de la famille des comités du fokontany ». Elles ont par ailleurs indiqué que c’est en novembre où elles ont eu pu acheter du riz du « Tsena Mora » pour la dernière fois. « Nous gagnons notre vie en lavant du linge, nous avons peu de revenus, et ces produits pas chers nous aident vraiment, nous en avons besoin, a soupiré une des ménagères de Tsaramasay ».

Dans un autre quartier plus à l’Est, au village d’Analamahitsy il y a quelques jours, les gens qui faisaient la queue ont vu arriver une voiture à bord de laquelle des cartons d’huile ont été chargés. La dame dans la voiture a été huée par les gens mais a démarré sans restituer les cartons. Suite à la plainte des clients de la boutique, un contrôle a été effectué dans la boutique. Concrètement, la répétition de ces actes incompréhensibles et injustifiés provoque une frustration parmi les personnes censées bénéficier de ces produits à prix modique. Contrôle ou non, il semble que les mauvaises pratiques se perpétuent, et au détriment des plus faibles. Le véritable changement sera long.
G. Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar