Brèves Madagascar

Un Nouvel An malgache très oublié ou peu connu

Mercredi 29 Mars 2017

le arendrina effectué à la fin de l'année  photo (ariniaina)
le arendrina effectué à la fin de l'année photo (ariniaina)
Est-ce que le « taom-baovao Malagasy» ou Nouvel An Malgache ne signifie rien pour la plupart des Malgaches?

En tout cas, on a pu remarquer qu’une grande majorité des Malgaches hier vaquait à leurs occupations quotidiennes sans plus. La célébration avait déjà commencé le 27 Mars pour la fin de l’année, comme nous l’avons relaté sur Madaplus. Elle a continué hier, 28 Mars, pour le début de l’année du Nouvel An malgache avec les différentes festivités. Malheureusement, la culture occidentale a pris le dessus sur la culture malgache. On ne cesse de répéter qu’un des facteurs qui a fait naitre le développement dans les pays asiatiques à l’instar de la Chine est la conjugaison de la culture traditionnelle avec la modernité.

La mondialisation est une opportunité de développement, mais non pas un pilier pour le développement. Si on veut se développer, il est impératif que nous nous fixons à nos valeurs, à nos cultures, tout en jetant un regard et en prenant exemple des pays qui ont commencé à côtoyer le développement. Tout cela commence par une conscientisation de la population, mais requiert aussi la conscientisation des dirigeants.
Madaplus

Infos Diaspora | Brèves Madagascar