Alerte Infos

Un bateau français transformé en hôtel flottant à Madagascar - Quelle société malgache a acheté le Noé?

Mercredi 23 Janvier 2013

Un bateau français transformé en hôtel flottant à Madagascar - Quelle société malgache a acheté le Noé?
La société malgache Aéromarine a acheté le Noé, ancien chalutier norvégien de 81 m transformé en yacht de luxe par l’animateur de télévision Olivier Chiabodo. (source : clicanoo.re)

Le navire était amarré depuis des années au port de commerce de Lorient après la liquidation de la société de production de l’animateur. Après remise en état, il est destiné à devenir un hôtel flottant à Madagascar.
A Lorient, le Noé était connu depuis des années comme un bateau ventouse. Il va enfin appareiller dans quelques mois destination Madagascar. « Il a enfin trouvé un nouveau propriétaire, » révèlent nos confrères de Ouest France. Il s’agit du patron de la compagnie d’aviation privée Aéromarine, basée à Madagascar. Le bateau a été acheté avant l’été. La vente a été officialisée par le tribunal de commerce de Paris. Le montant de l’achat n’est pas communiqué. Cet acquéreur avait des vues sur le Noé depuis longtemps. Il s’était déjà porté candidat à son rachat lorsqu’il avait été mis aux enchères publiques en 2007. Mais la vente avait été annulée, après que deux autres possibles repreneurs ont fait appel de la décision. Depuis cinq ans, le dossier avait peu bougé à tel point que les observateurs prédisaient que le bateau finirait à la ferraille. »

En 2000, l’animateur de télévision Olivier Chiabodo fait l’acquisition de cet ancien chalutier norvégien de 81 m de long. A Lorient il est transformé en navire de luxe avec treize cabines, un restaurant panoramique, une plateforme d’atterrissage pour hélicoptères. Le 20 décembre 2005, la société de production d’Olivier Chiabodo est mise en liquidation judiciaire. Au passage, l’animateur laisse une ardoise d’un million d’euros à des entreprises de Lorient qui avaient assuré les chantiers d’aménagement du Noé.

« Ces aménagements n’ont pas subi trop de dégradations, après cette longue escale au bout du quai. Avant de rallier Madagascar, il faudra toutefois que le Noé subisse une remise en état approfondie et une relance du moteur qui n’a pas tourné depuis des lustres. Piriou, le chantier naval concarnois, a été missionné pour conseiller le nouvel armateur. Un devis va être élaboré. L’objectif étant de pouvoir rallier Madagascar dans les prochains mois, sans avoir recours à un remorquage. Le nouveau propriétaire, qui a immatriculé le navire à Madagascar, conservera le nom de Noé. Si tout se passe comme souhaité, le navire quittera Lorient définitivement à l’été 2013, pour une mise en exploitation comme hôtel flottant, à l’occasion du prochain réveillon de la Saint-Sylvestre », indiquent nos confrères de Ouest France.

Alain Dupuis
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar