Infos Diaspora

Un beau doublé pour la cérémonie des voeux 2016 des anciennes du Lycée Jules Ferry ce 9 janvier sur Paris

Dimanche 10 Janvier 2016

Après un voyage gustatif sous le signe du retour aux racines chez Marianina au 88, rue Blanche, l'atelier C de Christophe, première boutique du chocolat Robert à l'International, au 123, rue Daumesnil, a accueilli les anciennes de Jul'f. >cliquez sur la photo pour voir l'album<

..."Derrière ces gentes dames, à qui l'on donnerait le bon dieu sans confession, se cachent des gamines espiègles et frondeuses"

La cérémonie des voeux est toujours une occasion de retrouvailles des anciennes du Jul'f dans un joyeux charivari.

Derrière ces gentes dames, à qui l'on donnerait le bon dieu sans confession, se cachent des gamines espiègles et frondeuses. Le bon dieu entre leurs mains tomberait vite par terre.

Le restaurant Marianina et L'atelier C en ont fait les frais. Les murs de ces établissements tremblent encore sous les rires de clientes aussi indisciplinées.

Rendez-vous fut donné chez Marianina pour déguster les plats du pays, le crabe sauce de Majunga ou les plats plus traditionnels, le ravintoto sy henakisoa, le voanjobory sy henakisoa ou le henomby ritra. Les mets étaient délicieux, l'accueil chaleureux. On se croirait à Madagascar.

Les filles ont pris l'avion de Suède, le TGV, de Strasbourg, de Lyon, de Laval, de Chambéry pour passer la journée à se remémorer les bons souvenirs et les facéties du Lycée à Paris, attendues de pieds fermes par les parisiennes.

Ce fut également l'occasion de fêter les soixante printemps de notre sémillante doyenne.

Cette joyeuse rencontre ne serait pas complète sans l'animation musicale du plus poète de nos artistes, avec Sorajavona représenté par Dédé Salomon et Patricia.

A peine, la table quittée, nous avions rendez-vous avec l'atelier C pour un atelier chocolat.

Chut, un peu de concentration mesdames. Ne décevons pas ces messieurs qui vont participer à la séance dégustation. Ecoutons avec attention les consignes pour réaliser notre chocolat. Mais avant tout, un petit peu d'histoire du cacao. On apprend à tout âge. Apparemment, nous avons réussi notre examen, nos boules de chocolat étaient impeccables.

Encore une fois, nous avons joint l'utile à l'agréable. Nous sommes toutes incollables sur le cacao, que ce soit du Forastera, du Trinitario, du Criollo ou de l'Arriba.

Et nous en connaissant un rayon sur les six cent notes aromatiques. Trêve de plaisanterie, nous en avons surtout retenu quatre, les notes de nez, les notes d'attaque, les notes de coeur, les notes de fin de bouche.

Et c'est également sur ces notes que nos retrouvailles se sont achevées, avec la dégustation des cinq meilleurs chocolats du monde, dont le chocolat fait avec la fève sauvage originaire de Bolivie, le chocolat Béni.
Crédit photo : Mamy Andrianasitera

Lala Haingo Rajaoarisoa




Lala Haingo Rajaoarisoa


1.Posté par Marie-Ange Terra ( née Dupont ) le 11/01/2016 11:36
élève à Jules Ferry de 1954 à 1967

Infos Diaspora | Brèves Madagascar