Brèves Madagascar

Un cas de peste à Manjakandriana

Samedi 21 Janvier 2017

Un cas de peste à Manjakandriana
La peste crée la panique dans la commune rurale d’Ambohitseheno, à Manjakandriana. Cette semaine, elle a tué un homme d’une vingtaine d’années.

Mardi dernier, un jeune homme âgé de 22 ans a succombé à la peste bubonique dans le village d’Antsampandrano, quartier d’Ambohitseheno. D’après un communiqué de la gendarmerie, il est arrivé au Centre de Santé de Base (CSB) d’Ambohitrony, juste la veille de sa mort. Toujours selon le même rapport, les médecins ont aussitôt détecté les symptômes de la maladie chez le patient, notamment une forte fièvre et des ganglions sous les aisselles. Pour qu’elle ne se répande pas, ils ont adopté les précautions nécessaires en le plaçant en quarantaine. En effet, des mesures ont été prises pour éviter tout risque d’épidémie. Le défunt a été inhumé hors de son caveau familial. Les responsables sanitaires et les autorités ont déployé tous leurs moyens pour lutter contre la propagation. À titre d’exemples, ils ont mené des actions de sensibilisation dans le district. Ils ont également procédé à la désinfection dans la maison de la victime et ses environs. À l’heure actuelle, le ministère de la santé publique préfère dissimuler le fait.

Rappelons que plusieurs cas suspects de peste ont été déjà enregistrés récemment à Befotaka Atsimo, à Ambohimahasoa et à Iakora. Elle aurait déjà fait plusieurs victimes. La situation est toutefois maîtrisée à présent, selon Mahery Ratsitorahina, directeur de la veille sanitaire et surveillance épidémiologique. Le docteur a également affirmé que les habitants de la ville d’Antananarivo ne risque quasiment rien.

Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar