Brèves Madagascar

Un colonel de la gendarmerie française blessé dans un crash à Toamasina

Jeudi 19 Mai 2016

Un haut gradé français a été blessé à la suite du crash d’un avion dans l’Est de Madagascar dans la matinée du mardi 17 mai dernier.

Le militaire était aux commandes d’un avion immatriculé 974 MF. Il a décollé d’Ambalamanasa pour rejoindre Mananjary, une localité située au Sud de Toamasina.

Un gendarme français se trouvait à bord d’un avion léger qui s’est écrasé à Toamasina, la ville la plus importante de l’Est malgache. L’accident s’est produit vers 8h30, dans la matinée du 17 mai. Cinq minutes seulement après son décollage depuis l’aérodrome d’Ambalamanasa, le colonel de la gendarmerie française a lancé un appel de détresse au tour de contrôle de l’aérodrome selon les responsables de l’Aviation civile de Madagascar et de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Il aurait informé aux aiguilleurs d’Ambalamanasa d’une défaillance au niveau du moteur de son avion selon les précisions données par le journal local Midi Madagasikara. L’avion a ensuite engagé un atterrissage forcé et le militaire s’est blessé dans le crash.

Selon midi-madagasikara.mg, le colonel français s’était blessé à la tête. Il aurait perdu connaissance après l’accident. Dès qu’il a repris connaissance, l’officier aurait de suite appelé le Secrétaire d’État de la gendarmerie nationale malgache. Il a ensuite été transporté en urgence au centre hospitalier universitaire de Toamasina. Le militaire français venait de La Réunion et faisait escale à Toamasina pour ensuite rejoindre Mananjary selon son plan de vol. Selon le journal malgache, le gendarme n’avait pas encore eu d’autorisation de vol.

Après des prémices d’enquête, il s’avère que l’avion dans lequel se trouvait le militaire venant de La Réunion est destiné à renforcer la lutte contre le banditisme dans le pays. L’avion léger aurait dû être remis à la gendarmerie de Madagascar, mais le crash l’a malheureusement mis hors service. Une enquête sur l’origine du crash de l’appareil a été ouverte sur place.

Source : LInfo.re

Infos Diaspora | Brèves Madagascar