Alerte Infos

Un financement de 690 millions de dollars pour Madagascar

Jeudi 11 Février 2016

Le financement octroyé par la Banque mondiale à Madagascar dans le cadre de la Turnaround Facility est passé de 110 à 230 millions de dollars, sur une durée de trois ans. Il est soumis à quelques conditions dont l’amélioration de la gouvernance dans le pays.

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale vient d’accorder à Madagascar un financement de développement de 615 millions d’euros à répartir sur une période de 3 ans, soit 205 millions d’euros par an. La banque mondiale a ainsi doublé l’enveloppe initiale de ce financement, prévu à hauteur de 98 millions d’euros.

Comme le précise le journal local L’Express de Madagascar, cette aide au développement a été mise en place par l’Association internationale de développement, institution du Groupe de la Banque mondiale en charge des pays les plus pauvres de la planète et qui émergent d’une situation d’instabilité. Madagascar bénéficie ainsi du Turnaround Facility, un nouveau mode de financement destiné à "soutenir les couches les plus vulnérables, à améliorer la gouvernance et à assurer la croissance inclusive dans le pays", a indiqué Mark Lundell, Country director de la Banque mondiale à Madagascar, lors d’une conférence de presse.

Dans un communiqué transmis à la presse, l’institution de Bretton Woods a indiqué que le "décaissement sera soumis à la poursuite des réformes, en particulier liées à l’amélioration de la gouvernance". La mise en œuvre des réformes est d’ailleurs l’une des principales conditions de l’octroi de ce fonds. "Seuls les gouvernements ayant démontré leur volonté à engager des réformes, en particulier dans la lutte contre les sources de fragilité, peuvent en bénéficier", poursuit le communiqué.

"Outre les réformes liées à la gestion des finances publiques, les réformes à prioriser portent notamment sur le fonctionnement des institutions publiques et sur la stabilité politique", a souligné le ministre malgache de l’Economie, Herilanto Raveloharison, au cours d’une conférence de presse conjointe avec les responsables de la Banque mondiale.

A noter qu’avec la Guinée, l’Ile Rouge est le premier pays d’Afrique à bénéficier de l’IDA Turnaround Facility. Ce financement a été obtenu grâce au score de Madagascar en matière d’évaluation de la politique et des institutions nationales (note CPIA de la Banque mondiale). Classé parmi les pays fragiles depuis 2012, Madagascar est crédité d’un score de 3,1 sur 6. La note moyenne en Afrique subsaharienne est de 3,2 sur 6. La note du pays le place ainsi parmi les pays fragiles en Afrique.

Source : Linfo.re

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar