Alerte Infos

Un maire sauvagement assassiné à Madagascar

Mercredi 24 Octobre 2012

Un maire sauvagement assassiné à Madagascar
Un maire d’une commune rurale du centre-ouest de Madagascar a été tué d’une façon la plus barbare lors d’une tournée en brousse le week end dernier. (source : linfo.re)

Le maire de la commune rurale de Manohisoa, district de Betafo a connu une triste fin, rapporte Midi Madagasikara. L’élu, âgé de 43 ans, a été sauvagement assassiné lors d’un déplacement au fin-fond de la brousse ce week end. Accompagné de deux personnes, il a quitté sa circonscription samedi pour conclure l’achat du mercure, un métal lourd de grande valeur.

Le maire de Manohisoa, qui cumule également une fonction d’exploitant minier, avait donné rendez-vous aux vendeurs de mercure dans une carrière à Andranobe Belobaka, dans la région de Bongolava. Selon L’Express de Madagascar, le voyage s’est déroulé sans incident. Ils sont tous les trois bien arrivés dans un endroit où une autre personne les attendait. Mais une fois sur place, il semble qu’ils ont dû faire face à un imprévu.

Après plusieurs minutes de discussions, « il a été décidé que seul l’officier municipal pouvait accéder au lieu où on pouvait avoir la marchandise ». Et ce, en raison d’un supposé « tabou » qu’il ne faut pas braver. Le maire a alors accepté de se plier aux exigences de ses partenaires d’affaires, « avec les 3 millions d’ariary (environ 1000 euros) qu’il avait avec lui ».

Ses deux compagnons ont été contraints de l’attendre, en espérant que la transaction allait se passer sans problème. Mais ils ont vainement attendu plusieurs heures, d’après Midi Madagasikara.

Inquiets, ils ont décidé de partir sur les traces de l’acheteur de mercure. Mais ce n’est que le lendemain, c’est-à-dire le dimanche, qu’ils ont fait la terrible découverte. D’après le constat effectué par les forces de l’ordre, l’élu de Manohisoa a été tué d’une façon barbare : « il a été frappé de coups de hache en pleine tête », « son ventre a été empalé à coups de sagaie », « son cou a été tranché à l’arme blanche », « ses jambes ont été tailladées à l’arme tranchante », « tout son corps a été lacéré de blessures », relatent les journaux locaux, Midi Madagasikara et L’Express de Madagascar.

Cependant, les circonstances du meurtre demeurent incertaines. Les éléments d’enquête reposent sur les seuls témoignages des deux hommes qui ont fait le voyage avec la victime. Ceux-ci font d’ailleurs figure de premiers suspects et sont tous les deux arrêtés, souligne L’Express de Madagascar. A l’heure actuelle, les gendarmes tentent de réunir les pièces du puzzle pour reconstituer cette affaire.

sources : Midi Madagasikara, L’Express de Madagascar

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar