Alerte Infos

Un puydômois traverse Madagascar en pousse-pousse

Samedi 15 Juin 2013

C'est la nouvelle histoire peu ordinaire d'un gars extraordinaire. Régis a quitté sa cabane, perchée quelque part dans le Puy-de-Dôme, pour une nouvelle aventure humaine: la traversée de Madagascar en pousse-pousse. (source : auvergne.france3.fr)

Un voyage en binôme au profit des enfants de la rue

On l'avait laissé dans le froid de décembre 2010, là-bas, quelque part dans le Puy-de-Dôme, dans un arbre où il a niché sa cabane. A l'époque, il s'apprêtait à quitter la France, un aller simple dans la poche pour la Réunion. Après un voyage qui l'a emmené jusqu'en en Asie, puis en Europe de l'Est, c'est en Pologne que Régis avait décidé de rentrer à la maison...à pied.

Six mois plus tard, le globe-trotter arrive dans son Livradois natal mais déjà, dans sa tête, l'envie d'une nouvelle aventure...Au cours de son précédent voyage, il a fait la rencontre de Jérôme sur l'île de la Réunion, "un gars fait pour voyager" dit-il. Quelques mois plus tard, les deux hommes se retrouvent à Madagascar et, à l'issue d'une soirée, naît la nouvelle idée. "A 3h du matin, raconte Régis, j'ai trouvé que notre pousse-poussier était fatigué alors je lui ai proposé de le remplacer, tout en le payant, pour qu'il se repose". Il n'a pas fallu vingt-quatre heure pour que le puydômois propose à l'ambulancier réunionnais de traverser Madagascar en pousse-pousse.

Grace à Lucas qui dirige l'association "Grandir Ailleurs" tournée vers l'aide à l'enfance en situation de rue, les deux compères décident de donner un sens à ce projet de deux mille kilomètres. Sur le parcours, de Tuléar à Diego-Suarez, Régis Denef et Jérôme Vigreux vont donner un "coup de pousse-pousse aux enfants", nom qu'ils ont donné à leur association, en récoltant de l'argent.

"Peu de choses sont faites pour cette tranche d'âge", explique Régis, "les enfants sont remis à la rue vers 10/11 ans car on considère qu'ils peuvent bosser". Leur idée est de récolter des fonds qui serviront ensuite à créer un centre social à Antsirabé. "Avec 6 000 à 8 000 euros, continue Régis, on peut créer une structure d'accueil pour les enfants à Mada".

Si Régis et Jérôme compte sur la solidarité des Malgaches, l'appel aux dons qu'ils lancent peut aussi trouver un écho en France. Il est possible d'envoyer un chèque postal/bancaire à l'adresse du siège de leur association: Association Coup de Pousse-pousse pour les enfants, 25 Rue Deguigné, SIDR les cocotiers, 97438 Sainte-Marie de la Réunion. Ils précisent que "tous les dons récoltés seront intégralement reversés à l'association -Grandir Ailleurs-".

Leur voyage devrait durer deux mois et demi à raison de trente à cinquante kilomètres par jour.

Régis, l'homme perché

Régis Denef, quand il n'est pas à l'autre bout du monde, vit dans une cabane perchée dans un vieil arbre, au cœur du Puy-de-Dôme. Chez lui, dans un calme absolu, il vit simplement, sans eau courante (il faut aller la chercher dans la rivière), sans électricité, il éprouve cette sensation d'être "en vie".

Insatiable voyageur, il n'aura sans doute pas assez d'une vie pour réaliser tous ses rêves. Régis, c'est aussi un homme qui aime recevoir chez lui, partager aussi, échanger. Un homme attachant que nous avions rencontré au cœur de l'hiver 2010, un jour où le thermomètre affichait -10°.


Par Stéphane Moccozet
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar