Alerte Infos

Un syndicat de l'enseignement supérieur lance une année blanche

Lundi 27 Juillet 2015

Le syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs-enseignants de l’enseignement supérieur (SECES), section Antananarivo, est passé à la vitesse supérieure pour faire entendre leurs revendications.

« Les membres du SECES, section Antananarivo, a fait une pétition, pour demander au président de l’université d’Antananarivo, de fermer immédiatement l’université. Nous nous sommes aussi convenus que, si aucune application des revendications du SECES, à savoir le paiement des trois indemnités, n’est effectuée d’ici un mois, nous allons déclarer l’année blanche. Le président de l’université d’Antananarivo a aussi reçu une autre pétition demandant l’arrêt de l’organisation du baccalauréat 2015», a rapporté William Andriampeno, secrétaire général adjoint du SECES, section Antananarivo, après l’assemblée générale de ce syndicat à Ankatso.

Cette fermeture immédiate de l’université d’Antananarivo et l’année blanche, ont été justifiées par le raccourcissement de l’année universitaire. «L’année universitaire doit se terminer au mois de novembre. Les enseignants ne veulent plus faire la course contre la montre pour boucler à la hâte l’année universitaire», poursuit William Andriampeno. Aussi, les étudiants qui ont réussi leur baccalauréat l’année dernière, devraient-ils étudier avec les nouveaux bacheliers à la prochaine rentrée.

Mais, le SECES a demandé l’annulation du baccalauréat 2015. «Le SECES a également demandé au président de l’université, d’arrêter l’organisation du baccalauréat 2015. Le SECES doit y participer en tant que président des membres du jury et chef de centre, alors que le syndicat est encore en grève», a expliqué le secrétaire général adjoint du SECES.

La proposition lancée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a été ainsi rejetée en bloc par le SECES. «Cette proposition ne nous convient pas. Le ministère a proposé un premier paiement au mois de novembre puis en décembre. Il n’y a pourtant aucune garantie. Nous ne pouvons faire le suivi de cette proposition qu’au mois de septembre, vers la fin de l’année universitaire», poursuit William Andriampeno.

Panja Ramanoelina, président de l’université d’Antananarivo, se veut être optimiste, malgré cette pétition. «Nous avons reçu la pétition. Je vais réunir les premiers responsables des sept établissements lundi, pour prendre une décision. Mais, je pense que cette revendication ne respecte pas la loi en vigueur. L’annulation du bacc 2015 risque de ternir l’image du SECES. Il y a soixante-dix mille candidats à l’examen du baccalauréat qui ont étudié toute l’année», a avancé le président de l’université

Source : lexpress.mu
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar