Brèves Madagascar

Une cellule de coordination et de suivi créée pour juguler la hausse du prix du riz.

Jeudi 2 Février 2017

Le Ministère du commerce
Le Ministère du commerce
Le ministère du Commerce prend ses responsabilités suite aux multiples montées du prix du riz. Une cellule a été mise en place pour stopper cette hausse.

Dans certaines villes, comme à Fianarantsoa, le riz s’achète déjà à 2100 Ar. Les détaillants ne savent pas l’origine de cette hausse, mais elle a été enregistrée depuis deux semaines. Mais pour le ministère du Commerce, cette hausse est due aux psychoses de sécheresse, qui peut entrainer, ipso facto, la diminution de la production et poussant les agricultures à faire une rétention. C’est dans ce cadre là que ce ministère a mis en place cette cellule pour détecter les collecteurs et les entrepreneurs opportunistes essayant de faire fortune avec cette situation. En attendant, le gouvernement entend augmenter l’importation du riz pour combler le manque dans les régions qui en ont vraiment besoin. Si la grande ile avait l’habitude d’importer 250 000 tonnes de riz, cette année, elle importera 300 000 tonnes. Mais une fois que la production locale est distribuée sur le marché, l’importation sera limitée sous peine d’une dévaluation de la production locale.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar