Alerte Infos

Une étudiante sauvagement tuée à Madagascar

Jeudi 17 Janvier 2013

Une étudiante sauvagement tuée à Madagascar
Une jeune étudiante en Sociologie a été retrouvée morte hier dans l’enceinte de l’université d’Ankatso, à Antananarivo. Elle a été sauvagement tuée, après avoir été violée, selon la presse locale. (source : linfo.re)


Une étudiante sauvagement tuée à Madagascar
Une étudiante de troisième année en Sociologie professionnelle, à peine âgée de 16 ans, a été sauvagement assassinée dans l’enceinte du campus universitaire d’Ankatso. Son corps, en début de décomposition, a été découvert ce mardi 15 janvier dans un buisson à proximité du bâtiment de la Faculté des Sciences, selon Midi Madagasikara.

Des bleus relevés au niveau de son cou laissent penser qu’elle a été étranglée à mort. A la lumière des indices recueillis par les enquêteurs, « l’hypothèse d’un viol suivi d’un meurtre se précise ». Car la victime a été retrouvée le pantalon baissé. Autre constat, elle aurait encore eu ses règles au moment du viol. La police scientifique a noté la présence d’un « slip avec un protège-slip à ses côtés », lors de la découverte macabre.

La jeune étudiante, prénommée Michou, a été signalée disparue depuis vendredi dernier. Sa famille a déposé une plainte auprès des forces de l’ordre, qui ont vainement tenté de la rechercher. Ses camarades de classe ont également été alertés, mais personne n’a réussi à retrouver ses traces. « Michou venait de finir son examen final vendredi dernier. Elle sortait vers neuf heures et c’est la dernière fois qu’on l’a retrouvée », raconte un ami, en état de choc.

Sur la scène du crime, c’était la consternation. « Qui aurait pu faire une telle sauvagerie ? », se demande une étudiante, tandis que d’autres ne cachent pas leur inquiétude quant à leur sécurité à Ankatso. « Dorénavant, il serait mieux pour nous de nous déplacer en groupes dans la zone universitaire », lance un groupe d’étudiants.

Du côté de la présidence de l’université, une réunion à huis clos a été organisée par les responsables pour décider des mesures à prendre, mais aucun détail n’a été communiqué à la presse dans l’immédiat.

La police scientifique et le BMH - bureau municipal d’hygiène - se sont rendus sur place pour procéder aux premières constatations, avant de confier l’autopsie du corps aux médecins légistes de l’hôpital HJRA d’Antananarivo. Entre-temps, une enquête a été ouverte pour essayer d’élucider ce crime.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar