Alerte Infos

Une fillette d'origine malgache pendue dans sa chambre

Vendredi 20 Septembre 2013

Ryhana, une enfant de cinq ans, a été retrouvée pendue dans sa chambre, mercredi après-midi. Étouffée par une écharpe accrochée à un lit superposé, elle n'a pas survécu. Sa sœur de six ans a fait la découverte macabre. (source : lexpressmada)

Des scènes à fendre le cœur. Dans l'après-midi d'avant-hier, Ryhana, une fillette malgache, a été retrouvée pendue dans sa chambre, dans le quartier d'Orléans-la-source en France. Une écharpe, attachée par un double nœud à la structure métallique de son lit superposé, lui serrait le cou lorsque ses proches ont fait la découverte macabre.

La défunte est âgée de cinq ans. Selon les premières déclarations entre les mains des enquêteurs, l'enfant se serait précipité dans sa chambre pour s'y enfermer, lorsque sa mère lui aurait refusé un verre de soda fruit.

Les indices relevés lors du constat, ne semblent pas révéler la présence d'une tierce personne dans la pièce, lorsque ce drame est survenu. Aucune effraction n'a été relevée sur les lieux du crime. De surcroît, aucune trace de coups n'a été découverte sur la dépouille.

Au moment des faits, la maman de la petite et sa grand-mère étaient présentes dans l'appartement, théâtre de cette tragédie, tout comme son frère de deux ans et sa sœur de six ans. Frappée de stupeur en la voyant pendue sur le lit, cette dernière, toute secouée, aurait couru prévenir les autres.

Saut du sixième étage

Face à la scène de désolation dont elle a été témoin, la mère de Ryhana a d'emblée alerté les sapeurs-pompiers. Bien que les secouristes aient tenté de réanimer l’enfant, la malheureuse a rendu l'âme.

Pour les besoins de l'enquête, la brigade de mœurs et des mineurs a établi un réquisitoire d'autopsie. Un médecin légiste s'est attelé sur cette mort suspecte, devait rendre ses conclusions, hier.

Les parents de la petite fille sont malgaches. Lorsqu'ils se sont séparés, l'enfant n'aurait pas fait l'objet d'un suivi psychologique particulier. Elle était en cours préparatoire avant que la mort ne vienne l'arracher.

Sous le choc, la mère de Ryhana a dû être prise en main, de ce fait. La thèse d'un suicide a été écartée.
« L'âge de la victime exclut déjà cette hypothèse », explique le pédopsychiatre, Marcel Rufo.

Par ailleurs, la police s'intéresse à un récent événement, qui pourrait s'avérer éclairant sur ce drame. La petite aurait déjà été arrêtée in extremis par sa mère, alors qu'elle menaçait de se jeter d'un balcon du sixième étage, perchée sur sa bicyclette.

Seth Andriamarohasina
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar