Alerte Infos

Une pollution industrielle sévit à Madagascar, et notamment à Andravoahangy

Samedi 11 Août 2012

Une pollution industrielle sévit à Madagascar, et notamment à Andravoahangy
Tollé sur la pollution industrielle - La population d'Andravoahangy se plaint des odeurs chimiques qui y règnent. Une usine et des quincailleries sont pointées du doigt. (source : afriquejet.com)

Marre. Marchands et population d'Andravoahangy, près de Mascar, Anjanahary II S, subissent fréquemment des odeurs chimiques de l'égout principal allant du marché jusqu'au bout du quartier de Manjakaray. Mardi matin, les marchands et les usagers du côté du Centre de santé de base II d'Andravoahangy et de Mascar ont toussé, frotté le nez.


D'autres ont même eu des difficultés respiratoires et visuelles pendant quelques minutes. Les gens suspectent que les mauvaises odeurs viennent d'une usine qui effectue un lavage fréquent de ses instruments, depuis quelques temps.

« Notre air est vraiment pollué avec ces produits chimiques. Une fois à la maison, le soir, on a même des maux de tête. Pire, les enfants attrapent rapidement le rhume », se plaint Voahanginirina Razanamanana, marchande de légumes à Andravoahangy. Le président du fokontany, Velomanantsoa, prévoit de voir cette situation de près.

Interrogé sur le sujet, le directeur général de l'usine suspectée renvoie la balle aux quincailleries. « On a pris connaissance de ce problème mais on ignore d'où il vient.

Même le fokontany l'ignore. Chez nous, on y déverse l'eau du lavage de bâtiment et des machines mais j'affirme que c'est filtré. Je ne sais pas, peut-être que cela vient des quincailleries ou d'autres, vu que beaucoup utilisent ce canal », évoque t-il.

Deux usines sur la sellette

L'Office national pour l'environnement, à travers son directeur général, Jean Chrysostome Rakotoary, reconnaîet que des industries ne respectent pas les exigences du cahier de charge environnemental.

Après la publication du décret sur la mise en compatibilité des investissements avec l'environnement, en 2004, beaucoup parmi les industries existant antérieurement n'ont pas effectué une mise en conformité.

« La semaine dernière, à Antananarivo, deux usines ont été identifiées pour avoir jeté leur pollution industrielle dans un canal public. On leur a donné un mois pour mettre une installation de filtrage des eaux industrielles, sinon elles auront des mises en demeure », affirme-t-il.

Andravoahangy n'est pas la seule victime de cette pollution industrielle. La route des hydrocarbures, à Ankorondrano, est également invivable surtout le soir où des odeurs de toute sorte et de fumées coupent l'appétit.

Normalement, si une usine dispose d'un permis environnemental, son cahier de charge doit lui exiger une installation de filtrage des eaux industrielles avant de les déverser dans un canal d'évacuation.

Par Michella Raharisoa - L'Express de Madagascar
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar