Alerte Infos

Unicef Madagascar : "Ma vie, mon droit, mettre fin au mariage précoce"

Vendredi 12 Octobre 2012

Unicef Madagascar : "Ma vie, mon droit, mettre fin au mariage précoce"
Dans le cadre de la journée mondiale des filles : L'Unicef se concentre pour mettre fin au mariage précoce. (source : madagate.com)

Antananarivo, le 11 octobre 2012. « Ma vie. Mon droit. Mettre fin au mariage précoce ». Tel est le thème retenu pour la première Journée internationale de la fille, célébrée chaque 11 octobre à partir de cette année. Une série d’événements et d’actions ont lieu partout dans le monde pour attirer l’attention sur cette question cruciale, considérée comme une violation des droits humains fondamentaux touchant tous les aspects de la vie d’une fille.

A Madagascar, une manifestation culturelle est conjointement organisée par l’UNICEF, l’UNFPA, le ministère de la Population, et le ministère de la Jeunesse et des loisirs le 13 octobre pour sensibiliser les jeunes et l’opinion sur la problématique du mariage précoce.

Dans la Grande Ile, certaines pratiques coutumières veulent que les jeunes filles se marient tôt, tandis que le mariage est parfois considéré comme un mécanisme de protection des mineures ou une stratégie de survie de la famille.

Plus d’un tiers des filles de 15 à 19 ans sont mariées à Madagascar, ce qui laisse présager des grossesses à un jeune âge. Une fille à l’âge de 18 ans sur deux a déjà entamé une vie féconde, c’est-à-dire ayant déjà accouché d’un enfant ou étant enceinte de son premier enfant. L’entrée dans la vie seconde semble être particulièrement accélérée entre 15 et 18 ans selon l’Enquête Démographique et de Santé de 2008-2009.

Le mariage précoce n’est pas sans conséquence sur la vie de celles qui en sont victimes. Cette pratique expose les filles à des risques de grossesses précoces et non désirées avec des conséquences mortelles. Les complications liées à la grossesse et à l'accouchement sont une des causes importantes de la mortalité des filles de 15 à 19 ans à travers le monde, environ 50.000 décès chaque année.

« L'éducation est l'une des stratégies les plus efficaces pour protéger les enfants contre le mariage. Quand les filles sont capables de rester à l'école, un changement d'attitude peut aussi se produire au sein de la communauté. », déclare Anju Malhotra, de la section Genre et droits à l’UNICEF.

Les dernières statistiques globales de l'UNICEF indiquent que près de 70 millions de jeunes femmes de 20-24 ans ont été mariées avant l'âge de 18 ans, avec 23 millions d'entre elles ayant été mariées avant l'âge de 15 ans. Au niveau mondial, près de 400 millions de femmes âgées de 20-49 ans, soit plus de 40 pour cent, se sont mariées alors qu'elles étaient enfants.

UNICEF MADAGASCAR – www.madagate.com
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar