Alerte Infos

Union européenne / Madagascar / Exploitation durable des ressources halieutiques

Mardi 10 Juillet 2012

Union européenne / Madagascar / Exploitation durable des ressources halieutiques
Antananarivo, Madagascar, 9 juillet 2012 / African Press Organization (APO) / - Communiqué de presse

Le Protocole signé dernièrement entre l’Union européenne et Madagascar doit permettre d’assurer un cadre favorable à l’exploitation durable des ressources de thonidés et espèces associées dans les eaux malgaches. Les possibilités de pêches qu’il offre aux flottes européennes ont en effet été arrêtées en tenant expressément compte des meilleurs avis scientifiques et des recommandations de gestion émises par la Commission Thonière de l’océan Indien.

- D’autre part, l’adoption de ce Protocole, comme de l’Accord de Partenariat à la Pêche dont il découle, répond à de véritables exigences démocratiques, dans la mesure où son entrée en vigueur exige, de façon explicite, un haut degré de transparence et un examen attentif et exigeant par les représentants politiques malgaches et européens, au travers du Conseil et de Parlement européen pour ce qui concerne directement la partie européenne. De plus, dès adoption, le résultat des négociations sera intégralement accessible au public et aux sociétés civiles, tant à Madagascar que dans l’Union européenne.

- Enfin, en plus d’une contrepartie financière versée pour l’accès aux ressources halieutiques disponibles au sens de l’article 62 de la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer, ce Protocole garantit à l’Etat malgache un appui budgétaire accru qui devrait lui permettre d’améliorer sa propre gouvernance en matière de gestion et de contrôle des pêches. Cet appui budgétaire permettra également un soutien au développement de son propre secteur des pêches.

- Le dernier protocole signé entre l’Union européenne et Madagascar a, entre autre, permis de renforcer les mesures de conservation sur les stocks halieutiques exploités et les mesures de contrôle de l’activité des flottes européennes, de conforter l’appui budgétaire destiné à la structuration de la politique malgache des pêches, d’introduire une clause portant sur le respect des droits de l’homme en cohérence avec l’accord révisé de Cotonou ou encore de rendre impossible toute activité de navires européens dans les eaux malgaches en dehors de l’Accord, grâce à l’introduction d’une clause d’exclusivité.

- Cette exigence de démocratie et de transparence, ce soutien à une meilleure gouvernance visant à la durabilité des activités de pêche, particulièrement de celles des flottes européennes opérant dans les eaux de Madagascar, font de ce Protocole un outil juridique international unique et reconnu comme tel dans le contexte malgache.

- Il demeure indubitablement perfectible, ce que devrait en partie permettre la révision actuelle de la dimension extérieure de la Politique Commune de la Pêche. Là où ils ont été appliqués et notamment à Madagascar, les Accords de Partenariat à la Pêche ont permis d’éviter que des flottes européennes opèrent dans les eaux de pays tiers dans la plus totale opacité et la plus complète impunité, contrairement au cas de certaines flottes extérieures non européennes. Ce n’est pas, et de loin, le moindre de leurs avantages

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar